Can 2015 – Sénégal vs Afrique du Sud: Cheikhou Kouyaté pense déjà tactique

Le milieu des Lions de la Téranga, Cheikhou Kouyaté fait le bilan du match contre le Ghana et fixe les perspectives pour le duel contre Afrique du Sud. Le sociétaire de Westham revient sur cette joie née de leur victoire, de leurs chances contre les bafana-bafana, la récupération et le mental.



«On était content, je pense même qu’on a dormi vers 4h du matin. On était tellement excité. On était trop content. Parce que c’était notre première Can en plus ça démarrait avec une victoire. C’était une belle victoire contre une grande nation. Cela nous a fait plaisir. On a dansé ; on en a parlé toute la nuit. Maintenant ce match est terminé il faut se concentrer sur le prochain contre l’Afrique du Sud ».
 
Afrique du Sud
 
«On a regardé l’équipe d’Afrique du sud ce lundi et c’est une équipe qui était bonne physiquement et techniquement mais qui a manqué d’efficacité devant. Pour moi, l’équipe que j’ai vue est une équipe qui va être dure à manipuler. Mais, on se base sur ce que nous faisons nous même. On doit seulement essayer de jouer comme on l’a fait contre le Ghana en deuxième mi-temps».
 
Récupération
 
«On a bien récupéré, le staff a fait le travail qu’il fallait, le staff médical aussi. En plus, le coach a bien insisté sur la récupération. C’est à a cause de cela qu’on a pu tenir en première mi-temps et ensuite en deuxième mi-temps. On était un moment étouffé, mais en deuxième mi-temps on était prêt. Maintenant, on a laissé beaucoup d’efforts sur le terrain. Il faut essayer de bien récupérer. On aura besoin de plus d’énergie contre les sud africains, parce que ça ne sera pas facile contre eux».
 
Première Can
 
«Je ne pense pas que le fait que cela soit la première Can pour la plus part des joueurs cela soit la cause de ce qui s’est passé en première mi-temps. Parce qu’en face on avait une équipe qui était bien en place. Nous, on se cherchait parce qu’on était étiré entre la défense et le milieu. Et je pense que le problème venait de là. Mais en seconde mi-temps on a su géré ça. C’est pourquoi on a pu revenir. Mais ce n’était pas parce qu’on venait de découvrir la Can. Nous sommes la parce qu’on est des professionnels et on est appelé à jouer ce genre de matchs. Ce qui nous est arrivé en première mi-temps cela arrive partout. Il faut seulement faire en sorte que cela ne se reproduit pas».
Il ya un autre match qui arrive et on sait bien que si on ne joue pas nos matches comme on l’a fait en deuxième mi-temps (contre le Ghana), ce ne sera pas bien pour la suite».
 

David BADJI (Envoyé Spécial)

Mercredi 21 Janvier 2015 - 03:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter