Can 2015 : doit-on craindre pour l’arbitrage ?



Can 2015 : doit-on craindre pour l’arbitrage ?

Ces dernières années, l’arbitrage a été souvent pointé du doigt dans les compétitions de la CAF (Confédération africaine de football). Alors que la 30è édition de la CAN a démarré samedi en Guinée équatoriale, les deux premiers matchs ont déjà soulevé l’épineux problème de l’arbitrage africain.

Notamment lors du match d’ouverture entre la Guinée équatoriale et le Congo. Si la CAF a choisi de confier la direction de cette rencontre au meilleur sifflet continental en 2014 – voir palmarès des Glo CAF Awards 2014, Papa Gassama n’a pas été de tout reproche. L’arbitre gambien démarre en oubliant de siffler hors-jeu ssur l’ouverture du score du Nzalang par Emilio Nsue. Mais c’est en seconde période que Gassama va s’attirer les foudres des spectateurs.

Alors que le même Emilio Nsue avait au bout de ses souliers le deuxième but pour son équipe en seconde période, il siffle hors-jeu alors que les images montrent clairement que l’attaquant équato-guinéen était bien en jeu.

 

La suite, c’est le manque d’autorité de Gassama dans cette partie qui aura vu le Nzalang commettre une multitude de fautes pour seulement 3 cartons jaunes. Pire, Gassama averti seulement le goal Ovono alors que ce dernier avait déserté ses cages et commis une grosse faute sur Thievy Bifouma à la 70è.

La seconde rencontre entre le Gabon et le Burkina Faso  a été plutôt bien maitrisé par le Mauricie Seechurn Rajindraparsad.

Ce n’est que le début de la compétition et la Commission des arbitres de la CAF a surement dû déjà noter les errements de ses arbitres en vue de garantir un tournoi de qualité.


Africatopsports

Dimanche 18 Janvier 2015 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter