Can 2017 «Nous ne sommes pas supérieurs à ces nations», Matar Bâ



Can 2017 «Nous ne sommes pas supérieurs à ces nations», Matar Bâ
Le ministre des Sports ne veut surtout pas entendre dire que le Sénégal est dans un groupe clément pour les éliminatoires de la CAN 2017. Matar Bâ est d’avis que les Lions ne sont pas supérieurs aux autres équipes du groupe K.
Adversaires du Sénégal pour les qualifications à Gabon-2017, le Niger, le Burundi et la Namibie ne sont pas des équipes de premier plan sur l’échiquier continental. Mais, Matar Bâ n’est pas d’avis que le Sénégal est tombé sur des équipes faciles à jouer. «C’est vous qui dites (que le Sénégal est dans un groupe facile, ndlr), c’est votre responsabilité. Je ne prendrai jamais la responsabilité de dire que c’est une poule clémente», déclare le ministre des Sports interrogé, hier vendredi en marge de la remise de drapeau aux Lions du Beach soccer, sur le groupe K où loge l’équipe du Sénégal. «C’est une poule comme les autres, ce sont des nations comme le Sénégal qui se préparent et ont de l’ambition, elles veulent gagner la Coupe d’Afrique. Donc aux plans ambition et organisation, on ne peut pas tout de suite dire que nous sommes supérieurs à ces nations», poursuit Matar Bâ.


«Il ne faut pas tomber dans la facilité»


Le ministre des Sports est loin de baigner dans un optimisme béat. «On ne gagne jamais un match avant de l’avoir joué», argument et- il avant de se projeter sur les préparatifs des éliminatoires de cette CAN qui débutent en juin prochain. «Il faut nous organiser en conséquence et mettre tous les atouts de notre côté pour pouvoir remporter l’ensemble de ces matchs et se qualifier pour la Coupe d’Afrique», détaille Matar Bâ. «Je pense que c’est ce qu’il faudra comprendre. Il ne faut pas tomber dans la facilité pour dire que c’est le Niger, la Namibie ou le Burundi et que l’on est qualifié tout de suite. Je pense qu’il faut s’organiser très sérieusement pour remporter l’ensemble de ces matchs», conclut-il.
 

Galsenfoot

Lundi 13 Avril 2015 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter