Canada: la police déjoue un projet de tuerie de masse

Un complot a été déjoué par la police canadienne en Nouvelle-Ecosse, à l’extrême est du pays alors qu’ils intervenaient dans une résidence privée. En y découvrant un homme sans vie, ils ont pu arrêter trois autres personnes qui avaient planifié d’ouvrir le feu sur la foule dans un lieu public à Halifax, ce samedi, jour de Saint-Valentin.



La maison dans laquelle le corps sans vie d'un jeune homme a été retrouvé. Avec des complices, il aurait projeté de tirer dans la foule à Halifax, le jour de la Saint-Valentin.
La maison dans laquelle le corps sans vie d'un jeune homme a été retrouvé. Avec des complices, il aurait projeté de tirer dans la foule à Halifax, le jour de la Saint-Valentin.

La police entre en action dans la nuit de jeudi à vendredi, non loin d’Halifax, la plus importante ville de Nouvelle-Ecosse dans l’est canadien. Après plusieurs heures de guet, ils pénètrent dans une maison et découvrent le corps sans vie d’un jeune homme de 19 ans, ainsi que des armes. Des indices les guident ensuite vers l’aéroport distant de quelques kilomètres.

Là, ils arrêtent un homme ainsi qu’une voyageuse en provenance des Etats-Unis qu’il attendait. Un autre complice fait lui l’objet d’une interpellation plus tard en matinée. Selon les premières informations, l’homme trouvé mort dans sa résidence ainsi que la jeune Américaine de 23 ans auraient planifié d’ouvrir le feu dans un lieu public ce samedi, jour de la Saint-Valentin. Ils avaient ensuite planifié de se suicider.

Ce sont des renseignements provenant du public qui auraient permis aux policiers de déjouer ce complot. Pour l’instant, on ignore quelles raisons les motivaient à accomplir une telle action. Les quatre complices n’appartiendraient apparemment pas à une organisation terroriste, mais la police n’écarte pour l’instant aucune piste.


Rfi.fr

Samedi 14 Février 2015 - 08:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter