Canal Info News juge « injuste et inéquitable » la mise en demeure du CNRA

La chaîne de télévision privée Canal Info News a fait part de sa « surprise » après la mise en demeure que lui a adressée, jeudi, le Conseil national de régulation de l’audiovisuelle (CNRA), mesure qu’elle considère comme « injuste et inéquitable ».



Canal Info News juge « injuste et inéquitable » la mise en demeure du CNRA

Le CNRA a mis en demeure les responsables de la chaîne de télévision privée « d’arrêter sans délai » la diffusion d’une série de reportages en direct de Touba, de Tivaouane et de Mbour en faveur du candidat Abdoulaye Wade.

Selon la structure, ces reportages en direct « violent les dispositions » du code électoral relatives à l’équité, à l’équilibre et au pluralisme dans le traitement de l’information.

Il a mis en demeure la chaine de télévision « de respecter rigoureusement » ces principes, sous peine de s’exposer aux sanctions prévues par le code électoral.

Dans un communiqué rendu public vendredi, la chaîne de télévision explique avoir « déjà pris contact avec les deux coalitions pour la couverture en direct de leurs manifestations et événements pendant la campagne du second tour ».

« Nos directs ont d’ailleurs débuté et ce pendant deux heures avec la conférence de presse du candidat de la coalition « Macky 2012 » sur la base des dispositions relatives à la couverture de la campagne électorale au Sénégal », souligne le communiqué.

Selon Canal Infos News, « aux termes de ces articles, il est stipulé que les organes ou les entreprises privés de la presse écrite, audiovisuelle ou utilisant tout autre support, qui traitent de la campagne, doivent veiller au respect des règles d’équité et d’équilibre entre les candidats dans le traitement des activités de campagne électorale ».

« Le service public de l’audiovisuel, rappelle-t-elle, est tenu de réserver un traitement égal entre les candidats en ce qui concerne l’utilisation du temps d’antenne ainsi que la reproduction et les commentaires de leurs déclarations, leurs écrits, leurs activités et la présentation de leur personne ».

Pour la chaîne privée, « la loi dit donc clairement que seul le service public est tenu de réserver un traitement égal entre les candidats ».

Canal Info News estime donc « n’avoir nullement violé la loi en diffusant en direct la série de reportages mis en cause et trouve cette mise en demeure injustifiée sinon qu’elle vise à intimider et à saper le travail d’information de ses journalistes et techniciens ».



Samedi 10 Mars 2012 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter