Candidature à la présidentielle de 2017 : le cas Karim Wade



Sans aucun doute l’ombre du fils du président sortant en prison depuis le 13 avril 2013 a plané sur la réunion du Comité Directeur (CD) du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Rencontre tenue ce jeudi et où il était question du prochain candidat dudit parti à la présidentielle de 2017. Ce, malgré qu’il soit en prison. Car en a croire, Babacar Gaye, porte-parole du PDS, Wade-fils garde toutes ses chances.


Interpellé sur la question, il dira premièrement : «Je ne suis pas un devin ». Mieux, «nous n’avons pas parlé de Karim Wade ». Mais sur insistance de la presse, Babacar Gaye lâchera finalement le morceau : «Tous les membres du PDS ont le droit de se présenter y compris ceux qui sont en prison». Le PDS à l’heure de la prochaine présidentielle de 2017, Me Wade a présidé le CD du PDS aujourd’hui. Les inscriptions ouvertes ce jeudi, les candidats ont une semaine pour se signaler.
 


Jeudi 5 Mars 2015 - 21:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter