Cap Manuel : ce que Bara Gaye veut d'Idrissa Seck



Cap Manuel : ce que Bara Gaye veut d'Idrissa Seck

Les murs du Cap Manuel résonnent encore du « conclave » entre responsables des jeunes de Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et de Rewmi. Une visite de Thierno Bocoum qui roule pour Idrissa Seck à Bara Gaye, le patron de l’Union des Jeunesses Libérales et Travaillistes (UJTL) détenu depuis mai dernier pour « propos » jugés « irrévérencieux » contre l’Institution que représente le président Sall au cours de laquelle, il était beaucoup question de Karim  Wade.

En effet, le jeune libéral qui n’a rien perdu de sa verve contre ce dernier et même sa femme Marième Faye Sall qui continuerait de s’acharner sur sa personne, a tout simplement demandé à son hôte de dire à son mentor Idrissa Seck d’aller voir le fils du président sortant qui va bouclé ses cinq (5) mois de prison à Rebeuss pour enrichissement illicite à hauteur de 694 milliards dans le cadre de la traque des biens mal acquis.

La question de l’homosexualité qui lui a valu son emprisonnement n’a pas été occultée.

« L’histoire m’a donné raison parce que le régime qui m’a emprisonné a nommé dans son gouvernement un ministre connu pour être un des plus grands défenseurs de la cause des homosexuels », dit Bara Gaye.

Des propos que reprendra le  jeune rewmiste à sa sortie de visite pour se placer en défenseur du jeune libéral dont il demande la libération en ses termes, « lorsqu’un compatriote qui déclare la légalisation de l’homosexualité se retrouve sur la table du conseil des ministres, Bara Gaye ne doit pas être en prison. A chaque fois qu’il y aura une manifestation quelconque ou une dénonciation pour la libération de Bara Gaye nous serons là. Ça c’est clair, c’est une question de principe ». 


Mercredi 11 Septembre 2013 - 11:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter