Cardinal Théodore Adrien Sarr : « Après 32 ans, il faut absolument sortir de la logique de guerre en Casamance »



Trop c’est trop, semble dire le Cardinal qui estime que César Atoute Badiate n’est pas contre la construction de la Route Nationale(RN) n°6. S’exprimant en marge de la deuxième session annuelle des Evêques du Sénégal au lendemain du pèlerinage Marial de Poponguine, l’Archevêque de Dakar de laisser en effet entendre que le chef rebelle de Kasserole, branche armée du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) est plutôt contre la réalisation de pistes de production non loin de son campement.
« Ce que je sais, c’est que lui et ses combattants ont accepté que les travaux de cette RN 6 soit effectuée. A ma connaissance jusqu’à présent, ces travaux sont en cours ».



Toutefois, « liées à ses travaux, il y avait une question d’avoir des pistes de production…Ils ont donné leur accord mais ils demandent simplement que s’il y a de nouvelles pistes à construire pour avoir des carrières qu’il soit simplement prévenu pour voir si elles se feront », assure le cardinal Théodore Adrien Sarr qui poursuit.



« Maintenant, il y a le problème des pistes de production qui permettraient de pouvoir faciliter la communication…,le transport des productions mais là aussi il y a aussi des problèmes parce que certaines pistes si on les effectuer, cela permettrait à l’Armée sénégalaise d’arriver à la porte de leur campement, ce qui va compliquer la situation. Et on les comprend ». Donc pour lui, « il faut le dialogue simplement pour qu’on s’entende » même si le facilitateur dans la recherche de la paix en Casamance dira avoir « surtout insister pour leur dire que ce conflit dure depuis 32 ans, il faut absolument que les uns et les autres sortent de la logique de guerre pour s’engager dans la logique de négociation pour la paix » que ce soit « ceux qui sont dans le maquis mais aussi l’Armée sénégalaise ». 


Vendredi 13 Juin 2014 - 20:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter