Cardinal Théodore Adrien Sarr : « Participons activement à la vie politique de notre pays, en y tissant l’étoffe neuve du vrai service »

Présidant la fête patronale de la paroisse Marie Immaculée, Mère de Dieu des Parcelles Assainies dans la banlieue dakaroise, ce dimanche 14 décembre 2014, l’Archevêque de Dakar a appelé les fidèles « à ne pas être timides et à ne pas briller par leur mutisme et leur absence » dans la gestion des collectivités locales. Il les a encouragés à prendre activement part à la vie politique du pays après leur avoir indiqué que la dévotion à Marie passe par un engagement de plus en généreux au service de l’Eglise, au sein de la paroisse comme au sein de l’église diocésaine, dans les communautés ecclésiales de base et dans les familles. Voici un extrait de son homélie.



« Bien chers frères et sœurs en Jésus-Christ, chers paroissiens des Parcelles Assainies, chers jeunes, la meilleure manière, pour vous, de montrer votre Dévotion à Marie Immaculée, c’est de chercher à perpétuer, dans votre communauté paroissiale, dans vos familles, cet héritage de la foi en Jésus-Christ, qui se traduit en amour ; cette foi que Marie a vécue, la toute première, et qu’elle fait grandir en nous. Ne perdez jamais de vue que la foi chrétienne nous porte à aimer et servir Dieu, comme à aimer les autres, en déployant la générosité envers tous, et la solidarité avec tous.


Cela devrait vous pousser à vous préoccuper de servir Dieu, comme Marie. Cela devrait vous pousser encore à traduire ce service de Dieu dans le service de votre Eglise paroissiale, de notre Eglise diocésaine, par un engagement de plus en plus généreux. Cela devrait aller jusqu’à chercher à ouvrir votre cœur aux défis de votre société, et aux besoins des hommes et des femmes, qui la composent. Pour vous aider à vous convaincre de tout cela et à bien le comprendre, méditez souvent les scènes évangéliques de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth, et de son intervention aux Noces de Cana.

 
 
Votre amour de Jésus-Christ et de son Eglise doit être perceptible au sein de vos familles, dans les conversations, dans les encouragements mutuels à répondre aux appels de la Famille diocésaine, et aux appels de votre Communauté paroissiale. Cet amour de Jésus-Christ et de son Eglise doit se traduire dans votre présence effective et votre engagement au sein de vos Communautés Ecclésiales de Base, par la volonté de vous connaître, de vous rendre mutuellement visite, et de participer fidèlement aux activités de votre CEB. 
 
 
Service de votre société et de tout homme, oui ! Dans des Collectivités locales aussi populaires que les Parcelles Assainies, les chrétiens ne doivent pas être timides, ni briller par leur mutisme et leur absence. La foi, que nous portons dans notre cœur, n’est pas un trésor à cacher, mais un trésor à partager, à offrir. Cela peut et doit aller jusqu’à nourrir la saine ambition d’entrer dans les cercles de décision des Collectivités, pour promouvoir l’idéal évangélique du service, qui est langage de vérité, promotion de la paix par la justice et la réconciliation. Participons alors à la vie sociale de nos quartiers ! Participons activement à la vie politique de notre pays, en y tissant l’étoffe neuve du vrai service ».

Oficom

Lundi 15 Décembre 2014 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter