Caricature de Serigne Touba : Les socialistes invitent l’Etat à être plus ferme.

Le Parti socialiste a vivement condamné la caricature, par le journal Jeune Afrique, du fondateur du Mouridisme. C’est leur porte-parole Abdoulaye Wilane qu’il l’a fait savoir, invitant du coup, l’Etat à se monter plus ferme.



Caricature de Serigne Touba : Les socialistes invitent l’Etat à être plus ferme.
Le parti socialiste (Ps) condamne les actes du journal Jeune Afrique, à savoir la caricature, dans une de leur parution, de Serigne Touba. Selon lui, c’est un acte qui mérite d’être dénoncé car ne souffrant d’aucune excuse: «Nous pensons que la liberté de presse, le droit de penser ne peut pas amener des hommes et des femmes à provoquer ou à attenter au symbole qui incarne le commun vouloir de vie commune ou les convictions de toutes une nation ou de toute une communauté», a déclaré Abdoulaye Wilane à nos confrères de Sud fm.

Poursuivant sur sa lancée, M. Wilane affirme que «le Parti socialiste tient à exprimer son soutient, sa solidarité aux autorités religieuses en général, mais singulièrement le Khalife général des Mourides qui avec l’ensemble des dignitaires de la communauté ont fait ce qu’ils devaient faire sur fond de responsabilité, de dignité pour dire plus jamais ça».

Abdoulaye Wilane, par ailleurs maire de Kaffrine, a invité l’Etat à plus de vigilance et de fermeté, vis-à-vis de tels actes pouvant contribuer à troubler l’ordre social qui règne dans notre pays. Sur le même registre, le socialiste  pense que «les débats qui sont à l’origine de ce phénomène extrêmement grave devraient être abordés par les uns et les autres, singulièrement la presse, avec un sens élevé des responsabilités».
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 1 Février 2016 - 14:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter