Cas de choléra en Centrafrique: le gouvernement se veut rassurant

En Centrafrique, une épidémie de choléra a été déclarée ce mercredi 10 août par les autorités du pays. Soupçonnée depuis quelques jours dans une localité, Djoukou, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale, l'épidémie a fait « au moins une dizaine de morts », selon le ministère de la Santé. Les autorités assurent que toutes les dispositions sont prises pour endiguer cette épidémie.



Fernande Ndjengbot, ministre de la Santé publique, se veut rassurante. « Effectivement, nous avons eu l’information qu’il y a une épidémie de choléra qui est en train de sévir dans un village. Le gouvernement a déjà pris toutes ses dispositions avec l’appui des partenaires techniques et financiers pour pouvoir gérer cette épidémie ».

La ministre appelle aussi les populations à respecter les règles d'hygiène de base pour éviter la propagation de la maladie. « Le choléra est une maladie oro-fécale, rappelle la ministre, donc il faut mettre à disposition de la population de l’eau potable ». Et c'est l'Unicef qui a pris en main le volet purification de l'eau. « Nous demandons aux malades d’abord atteint de choléra de pouvoir faire les selles dans un récipient rien qu’à eux et, maintenant, en cas de décès que les parents ne manipulent pas les corps. »

Source: Rfi.fr



Jeudi 11 Août 2016 - 06:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter