Casamance : La brigade de la gendarmerie d’Affiniam attaquée pour la troisième fois

Pourquoi la brigade de la gendarmerie d’Affiniam constitue-t-elle la principale cible des rebelles ? C’est la question qui brûle les lèvres dans le département de Bignona où la brigade de la gendarmerie vient de subir une troisième offensive des bandes armées en deux mois.



Casamance : La brigade de la gendarmerie d’Affiniam attaquée pour la troisième fois
Située dans le département de Bignona, la brigade de la gendarmerie d’Affiniam a encore ce jeudi soir, vibré au rythme des échanges de tirs entre l’armée et des hommes supposés combattre pour le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC). En effet, pour contrecarrer les assaillants, l’armée et les rebelles se sont livrés dans des affrontements qui ont duré des heures. Toutefois, aucune perte en vues humaines ne s’est découlée de cet assaut rebelle.
 
Le 04 janvier dernier, la brigade de la gendarmerie d’Affiniam avait eu la visite de ces bandes armées qui avaient réussi à l’époque à tuer un gendarme et blesser 05 d’entre eux, avant d’enlever le commandant de la gendarmerie. Cette troisième attaque en deux mois à Affiniam témoigne tout simplement de la forte présence des rebelles dans cette zone.
 


Vendredi 9 Mars 2012 - 14:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter