Casamance-Ni paix ni conflit : Nouha Cissé prône la tenue d’assises entre l'Etat et le Mfdc

C’était hier la journée internationale de la paix. Cet évènement, célébré à Ziguinchor, a permis à un Nouha Cissé de se prononcer sur l’état du processus de paix en Casamance. Selon lui, l’accalmie qui sévit dans cette partie du Sénégal ne doit pas faire dormir les autorités sur leurs lauriers.



Casamance-Ni paix ni conflit : Nouha Cissé prône la tenue d’assises entre l'Etat et le Mfdc
Des assises sur la paix en Casamance entre l’Etat du Sénégal et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance doivent être organisées rapidement pour faire évoluer la situation. C’est l’avis de Nouha Cissé qui se prononçait sur la situation qui prévaut dans cette partie du Sénégal.

«Nous sommes encore dans un contexte de paix armée », a-t-il indiqué lors de la célébration internationale de la paix. L’ancien proviseur du lycée Djignabo de Ziguinchor de se baser sur le fait qu’aucune signature pour la paix définitive n’a été actée.

Poursuivant son speech, il  soutient que : «dans une situation comme celle-ci, la paix qu’il y a, à défaut d’être précaire, est une paix tout à fait relative. Il faut faire de sorte que l’Etat et le Mfdc manifestent une très forte volonté de se retrouver».

Ce qui permettra, souligne-t-il, de satisfaire les Casaçais d’autant plus qu’ «aujourd’hui, les conditions objectives et subjectives existent. Les populations de Casamance aspirent profondément à la paix  et manifestent cela  un peu partout et à toutes les occasions».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 22 Septembre 2016 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter