Castors pris de panique de la fièvre Ebola à cause d'un jeune garçon souffrant de dermatose sur le corps



Les victimes de la fièvre Ebola en Guinée Conakry, au Liberia et son apparition récente au Mali, a fini par installer la psychose dans l'esprit des Sénégalais. Une grosse peur s'est déclarée hier à Castors suite à la découverte, à hauteur des deux stations services, d'un jeune garçon présentant des dermatoses sur tout le corps.


Le jeune garçon-talibé, six ans environ, présentait sur l'ensemble du corps des dermatoses et qui semblait être sérieusement affecté. Ainsi, un drôle charivari s'est emparé du rond-point sur la route menant vers les Hlm. Pris de panique, les témoins des souffrances du garçon ont alerté tout le monde. Aussitôt après, les services du Samu municipal dépêchent sur les lieux une équipe. Malheureusement, les recherches menées par les ambulanciers pour localiser le garçon se sont révélées vaines. Le jeune malade est parti entre-temps. Mais les médecins ont promis de poursuivre aujourd'hui encore leurs investigations pour se fixer sur les maux dont souffre le jeune talibé.


Le jeune malade est parti entre-temps. Selon ses camarades, leur marabout est un certain Alpha Mounirou Dioa et que leur Daara se trouve au Parcelles Assainies, à l'Unité 3. Selon les explications de Dr Wade du service d'assistance médicale dans les colonnes de l'Obs,  il est peu probable qu'il s'agit du virus Ebola, mais plutôt d'une dermatose favorisée par le cadre de vie des Talibés.


L'Etat et les services de santé ont d'ailleurs mis en branle un ensemble de mesures conservatoires et de veille pour rassurer les populations. Mais le dispositif ne semble pas rassurer les Dakarois.



Samedi 12 Avril 2014 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter