Catherine Samba-Panza ne repartira pas de Brazzaville les mains vides

La présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza a réservé au Congo-Brazzaville sa première visite officielle. Arrivée hier dans la capitale congolaise, elle doit regagner Bangui ce dimanche 9 février après des entrevues avec son homologue Denis Sassou-Nguesso.



Catherine Samba-Panza ne repartira pas de Brazzaville les mains vides

Pour sa première visite au Congo, la présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza a été reçue ce samedi 8 février avec tous les honneurs. Le tapis rouge lui a été déroulé et le chef de l’État congolais Denis Sassou-Nguesso, médiateur dans la crise centrafricaine, l’a accueillie en personne à sa descente d’avion.
 

A l’aéroport même, la communauté centrafricaine vivant au Congo l’a longuement ovationnée. Ce samedi en fin d’après-midi, Catherine Samba-Panza a eu un tête-à-tête d’environ deux heures avec son homologue congolais sans que rien, ou presque, ne filtre de leur échange.
 

La présidente centrafricaine doit recevoir aujourd’hui à l’ambassade de Centrafrique des mains de Hyacinthe Ingani, président de l’association des pharmaciens du Congo, un don de médicaments que cette association a collecté en faveur des populations centrafricaines à la suite d’un SOS.
 

Un communiqué conjoint, puis un échange avec la presse boucleront la visite congolaise de Catherine Samba-Panza.
Avec RFI



Dimanche 9 Février 2014 - 02:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter