«Ce n’est pas Macky Sall qui me fera taire», Me El Hadji Amadou Sall



Le membre du Comité Directeur (CD) du Parti qui vient d’humer l’air de la liberté était aux premières loges de la conférence de presse du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR). Il est loin d’avoir baisser les bras. L’ancien ministre de la Justice sous Wade lance le combat. «Des dizaines et des dizaines de Sénégalais ont souffert dans leur chair. Certains ont donné leur vie. Je pense à mon frère Al Ousseynou Cissé et tant d’autres,… », campe Me El Hadji Amadou Sall. «Des gens se sont battus pour l’indépendance, ils l’ont obtenu, ils ont continué le combat sous Senghor puis Abdoul Diouf. Ce n’est pas Macky Sall qui y mettra un terme », avertit-il.
 

Avant de lancer à qui veut l’entendre : «Je continue le combat avec tous les militants du PDS, les frères du front pour qu’enfin le Sénégalais puisse librement s’exprimer, pour que la Démocratie s’instaure, pour qu’enfin ceux qui n’ont aucune compétence, aucune capacité à diriger le pays et qui vivent de chimères, partent et que d’autres Sénégalais qui sont prêts à travailler, dirigent le pays». 

Ibrahima Mansaly

Mardi 23 Juin 2015 - 14:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter