«Ce n’est pas au Ps de fixer le calendrier électoral» : Thérèse Faye.

La réplique de l’Alliance pour la république (Apr) au Parti socialiste (Ps) ne s’est pas fait attendre. En effet, après la déclaration des socialistes sur leur désir de la tenue du référendum, promis par Macky Sall, en 2015 en lieu et place de 2016, les «apéristes» ne se sont pas fait prier pour porter la réplique, servie, cette fois-ci, par Thérèse Faye, la Coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer).



«Ce n’est pas au Ps de fixer le calendrier électoral» : Thérèse Faye.
«Quel que soit l’argumentaire qu’ils ont eu à développer par rapport à une telle proposition, je dis que ce n’est pas au Ps de définir l’agenda institutionnel par rapport au référendum». Ces propos sont de Thérèse Faye. La coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer), qui se prononçait ainsi sur les déclarations des socialistes qui souhaiteraient que le référendum que Macky Sall a fixé pour mai 2016 soit avancé à 2015. Et Mme Faye de poursuivre : «C’est au Chef de l’Etat de dire à quelle date, comment et quand. Il est le gardien de la Constitution».

Selon Thérèse Faye, les arguments des socialistes ne tiennent pas la route : «s’ils parlent de problèmes de cartes d’identité, je pense qu’ils n’ont pas à s’inquiéter», a-t-elle déclaré. A l’en croire, les partisans de Ousmane Tanor Dieng sont dans une «dynamique de mettre des bâtons dans les roues du gouvernement».

La patronne des jeunes «apéristes» affirme par ailleurs que les socialistes doivent prendre leur responsabilité et s’affirmer clairement sur leurs intentions, par ce qu’en ce qui les concerne : «l’Apr n’est pas là pour instituer un dictat dans la coalition Bby, mais ce qu’il faut retenir c’est que quel que soit le candidat issu de Bby autre que Macky Sall, ils n’ont qu’à comprendre qu’ils ne pourront pas dire du bilan de Macky Sall parce qu’ils en sont comptables».

Ousmane Demba Kane

Lundi 11 Mai 2015 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter