Ce que Obama pourrait faire sur l’éducation et la formation



Ce que Obama pourrait faire sur l’éducation et la formation
Les présidents Bill Clinton Georges Bush ont marqué leur passage à la tête des Etats Unis d’Amérique (USA) par des programmes d’appui et d’assistance à l’Afrique : l’AGOA et le MCA.
 
Au regard de ces deux grandes initiatives, le voyage du président Barak Obama en Afrique suscite beaucoup d’espoir chez les Africains et surtout les jeunes qui vivent  de sérieux problèmes existentiels liés à l’éducation, la formation, l’emploi etc.
 
Comme j’ai eu à le suggérer à des amis sénateurs américains en 2010, à New York, le président Barack Obama pourrait marquer plusieurs générations en agissant sur l’éducation et la formation des jeunes des pays africains qui feront des avancées notoires en matière de démocratie, des droits humains, de la bonne gouvernance etc.
 
Ainsi, les Etats Unis pourraient prendre en charge une partie des budgets consacrés à l’éducation et à la formation comme prime à la démocratie, au respect des droits humains, à la bonne gouvernance etc. Les montants libérés seraient affectés à d’autres secteurs de développement économiques bien ciblés des pays africains concernés.
 
Les élèves et étudiants bénéficiaires de tels programmes pourraient à l’issue de leurs études et d’une sélection, bénéficier de bourses et autres assistances pour rejoindre les universités américaines d’où ils sortiraient avec une solide éducation et formation sur les vertus du monde libre pour bien servir leurs pays.
 
Un tel programme placerait Barack Obama dans la conscience de plusieurs générations africaines qui seraient de dignes et parfaits interlocuteurs de leurs contemporains américains.

Modiène Ndiaye, commissaire aux
enquêtes économiques, ancien étudiant du
Naval Postgraduate School (Monterey, Californie),
ancien directeur de cabinet du ministère des forces
armées du sénégal

Mbodiène Ndiaye

Vendredi 28 Juin 2013 - 14:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter