«Ce que nous savons de l’Imam Alioune Badara Ndao», (Takhawu Ngane)



Réunis au sein de l’Association solidarité, entre-aide (Takhawu Ngane), des Kaolackois réclament la libération de l’Imam Alioune Badara Ndao placé sous mandat de dépôt pour apologie du terrorisme. Mor Talla Beye parle au nom de l’association. «On sent vraiment un véritable vide parce que c’est quelqu’un qui nous galvanisait dans ses prêches, qui nous donnait des enseignements, ce qui fait qu’il nous manque sincèrement». Et de poursuivre: «l’Imam Alioune Badara Ndao, c’est quelqu’un de serviable, c’est un enseignant coranique, il a enseigné pas mal de gens qui ont ouvert des daaras. C’est quelqu’un qui partageait tous ses biens avec ses proches,…».
 
«On avait même mis en place un projet de solidarité qui permettait aux habitants de Ngane de faire des participations volontaires pour s’entre-aider entre nous. Ses prêches s’orientaient toujours vers la population, vers l’Islam, avant 2009 le quartier était animé par les bars etc. Mais en un moment donné, il nous a orientés dans le bon chemin. Il n’y a plus d’animations folklores, tout le monde s’est tourné vers l’Islam. Vraiment c’est ce que nous savons de lui,… », clôt le porte-parole du jour de l’Association solidarité, entre-aide (Takhawu Ngane). 


Lundi 16 Novembre 2015 - 08:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter