«Ce serait gravissime si… », Alioune Ndoye



Convoqué à la Sûreté Urbaine (SU) ce mercredi à 15h30, le maire de Dakar-plateau se prononce à quelques trois (3) heures du rendez-vous. Ce, pour dire qu’il ne connait pas même pas «l’objet». «Je ne connais pas l’objet, il est simplement mentionné pour affaires me concernant ». Mais ce dont Alioune Ndoye est sûr, c’est que «cela doit être lié aux derniers événements survenus dans ma commune mais je ne peux rien affirmer. J’attends de savoir de quoi il s’agit pour mieux apprécier».


«Si je suis convoqué sur une plainte de délinquants, ce serait autre chose »,  menace ce dernier. «Quelqu’un qui fait un délit est un délinquant, je parle français. Quelqu’un qui occupe la voie publique de façon illégale, commet un délit. Si c’est réellement à cause de cela que je suis convoqué en tant qu’élu, là ce serait gravissime », prévient l’édile de Dakar-plateau. «Dans une République, il faut un minimum d’élégance vis-à-vis des élus… », campe ce dernier sur la Rfm. 


Mercredi 8 Juillet 2015 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter