Célébration de la Journée du Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), le dimanche 27 juillet

Le but de cette journée est de « mieux faire connaître le SCEAM », écrit son Secrétariat dans un communiqué reçu à l'Oficom.



Célébration de la Journée du Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), le dimanche 27 juillet
Il renseigne que la « Journée du SCEAM » est une résolution issue de la 16e Assemblée Plénière, tenue en juillet 2013, à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. Cette résolution stipule que chaque Conférence nationale et régionale célèbre cette journée, le dimanche le plus proche du 29 juillet, soit le 27 juillet cette année.
 
En plus de permettre aux fidèles de mieux connaitre cette structure, la « Journée du SCEAM » sera aussi l’occasion de « prier pour l’Eglise Universelle, en particulier pour l’Eglise en Afrique », lit-on dans le document.
 
Le Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SECAM) regroupe les 37 Conférences épiscopales nationales et les 8 Conférences épiscopales régionales d’Afrique. 
 
Il a été créé en 1969 par les Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar et officiellement lancé par Sa Sainteté, le Pape Paul VI à Kampala en Ouganda.
 
Il est actuellement présidé par Son Excellence Mgr Gabriel Mblingi, Archevêque de Lubango en Angola (voir photo). Son premier Vice-Président est Son Excellence  Mgr Louis Portella Mbuyu, Evêque de Kinkala (Congo Brazaville) ; son deuxième Vice-Président est Son Excellence  Mgr Gabriel Yaw Anokye, Archevêque de Kumasi (Ghana); son Secrétaire général est le Révérend Père Joseph Komakoma. Le secrétariat se trouve à Accra, Ghana. 
 
La mission du SCEAM est de préserver, promouvoir la communion, la collaboration et l’action conjointe entre les Conférences Episcopales continentales d’Afrique et de Madagascar à travers entre autres, la première évangélisation, la bonne gouvernance, la justice et la Paix et les consultations des principales questions qui se posent à l’Eglise, en Afrique.
 
Le département de l’évangélisation a une mission spécifique dans ce cadre général, c’est-à-dire, servir de conduite pour : la propagation de la Foi, notamment la première évangélisation de ceux qui n’ont pas encore reçu le message du Christ ainsi que l’évangélisation profonde en cours des peuples d’Afrique et des Iles ; l’œcuménisme: la poursuite des relations fraternelles et du dialogue interreligieux avec les personnes d’autre foi ; la formation, celle en cours pour tous les agents pastoraux et pour la coordination des institutions théologiques/pastorales et des centres de recherche ; la collaboration à travers les consultations et les actions conjointes sur les principaux problèmes qui se posent à la Famille de Dieu en Afrique et dans le monde.

oficom

Mercredi 23 Juillet 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter