Censure des livres : Le gouvernement traîné devant la barre

C’est devenu une mode depuis quelque temps : la censure des ouvrages qui ne plaisent pas au régime. Pour qu’il n’en soit plus ainsi, l’Etat du Sénégal s’expliquera devant le juge sur plainte de la Ligue sénégalaise des droits humains.



Censure des livres : Le gouvernement traîné devant la barre
La Ligue sénégalaise des droits humains dénombre plus de 22 ouvrages qui ont été censurés en l'espace de seulement deux années. Raison pour laquelle, elle a décidé d’attraire l’Etat du Sénégal devant le juge des référés. Ce, pour que ce dernier ordonne la diffusion des ouvrages censurés et l’entrée sur le territoire des commandes de tous les exemplaires bloqués par la Douane à l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Un des derniers cas en date concerne le livre de Sémou Mama Diop, bloqué par la Douane à l’aéroport de Dakar. Et sans notification, à l’intéressé, des raisons de la censure. Cet ouvrage de 155 pages intitulé ‘Thalès-le-fou’ est un livre dont le thème majeur est l’émigration clandestine. Il traite des raisons de celle-ci avec notamment les misères, l’arbitraire et l’injustice qui règne dans certains quartiers, la vie politique au Sénégal, entre autres. Le livre est entré au Sénégal depuis le 15 octobre dernier, selon les révélations de l’auteur. A cet effet, la cérémonie de dédicace était prévue le 13 novembre dernier à la librairie 4 Vents. Mais, celle-là n’a pu se tenir, à cause de la censure.

Pour les avocats de Sémou Mama Diop, ‘la liste commence à être longue. Il s’agit d’une censure pernicieuse. Car aucune notification de la mesure de censure n’a été faite à l’intéressé, de manière à saisir la Cour suprême. C’est une voie de fait par le biais d’un corps de l’Etat qu’est la Douane sénégalaise qui est toujours utilisée en la circonstance’. Les avocats de Sémou Mama Diop trouvent ridicules les arguments de la direction de la sûreté nationale qui évoque des raisons de sécurité pour expliquer le blocage de l’ouvrage de Sémou Mama Diop qui, selon elle, ’ne doit pas rentrer dans le territoire national’.

Sémou Mama Diop précise que son ouvrage fait un focus sur les vices de la société sénégalaise et des autorités politiques du pays. Les autorités n’ont pas aimé le style qui décrit le personnage principal du roman, Thalès, le fou du village, qui fait l’inventaire des vices de la société qu’il observe, du monde politique et des quartiers de misère où il vit et tente de comprendre les raisons de la comédie humaine qui se déroule sous ses yeux. Dans la commune de Wakogne, trois jeunes hommes y affrontent leur destin de damnés de la terre, tout en cultivant l’espoir de rendre l’avenir plus enchanteur. L'on signale que le livre a été publié aux éditions Harmattan en France, depuis le mois de décembre 2007.

Pape NDIAYE (Walfadjri quotidien)


Jeudi 16 Juin 2011 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter