Centrafrique: Mis sous pression, Noureddine Adam renonce à la partition du pays

Noureddine Adam, chef du Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique « Fprc », renonce à son projet de partition du pays.



Centrafrique: Mis sous pression, Noureddine Adam renonce à la partition du pays

Il y a une semaine, le chef rebelle avait annoncé la création d’un Etat autonome, dans le Nord-est de la RCA.
«Nous exprimons nos regrets pour les récents affrontements et les actes de frustration qui nous ont fait prêcher la partition pure et simple du pays,», va-t-il déclarer, dans un communiqué rendu public ce mardi soir, à l’issue d’une rencontre, 24 heures plus tôt, à N’Djamena au Tchad, avec Cheikh Tidiane Gadio, envoyé du Secrétaire général de l’Organisation de coopération islamique «OCI».

Le chef rebelle a indiqué que la crise centrafricaine était, « plutôt une crise politique et institutionnelle profonde et non une crise confessionnelle même si elle en a pris l’apparence par moment ».
Il a souhaité «contribuer », à la réussite du processus électoral.

Tout en exhortant l’Oci, «à poursuivre son implication pour la réconciliation nationale en RCA et les pays de la Oumah islamique de façon visible, concrète et massive à la construction socio-économique du pays ».
Proclamé «ennemi public » numéro 1, Nourredine Adam est recherché par l’Onu et le gouvernement de transition de Rca.
source:koaci.com

Dior Niang

Mercredi 23 Décembre 2015 - 08:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter