Centrafrique : le parti de François Bozizé appelle à voter pour Anicet-Georges Dologuélé

Les partis de l'ancien président centrafricain François Bozizé et d'Anicet-Georges Dologuélé ont signé mardi un accord politique en vue de la présidentielle du 27 décembre.



Centrafrique : le parti de François Bozizé appelle à voter pour Anicet-Georges Dologuélé
C’est sans doute l’un des tournants de la campagne présidentielle en Centrafrique. Les partis de l’ancien président centrafricain François Bozizé, dont la candidature a été invalidée, le KNK et d’Anicet-Georges Dologuélé, l’Union pour le renouveau centrafricain (Urca, créée en octobre 2013), ont signé mardi 22 décembre un accord politique en vue du premier tour prévu le 27 décembre.
 
Outre le soutien du KNK à l’ancien Premier ministre centrafricain, l’accord stipule que les deux partis présenterons chacun des candidats aux 1er tour des législatives, qui ont également lieu en même temps que la présidentielle. « Le report des voix s’effectuera au second tour et au cas par cas », précise un proche de Dologuélé. En échange de son soutien, le parti de François Bozizé s’est vu offrir une sorte de partage du pouvoir, à l’Assemblée nationale comme au gouvernement, en cas de victoire du candidat de l’Urca.
Les discussions entre les deux partis ont débuté il y a seulement trois jours avant d’être finalisées lundi. De son exil ougandais, François Bozizé a rapidement donné son accord sans même amender le projet qui lui a été transmis à Kampala. « Nos volontés se sont rencontrées très vite », confie Anicet-Georges Dologuélé.

Depuis l’annonce du rejet de la candidature de l’ancien président centrafricain par la Cour constitutionnelle, le KNK et son électorat – en 2011, Bozizé s’était imposé au premier tour avec 64,34 % des voix- étaient dragués de toutes parts, notamment par l’ancien ministre Karim Meckassoua et le dernier Premier ministre de Bozizé, Faustin-Archange Touadéra. 

Khadim FALL

Mardi 22 Décembre 2015 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter