Centrafrique: regain de violence à Bangui

Au moins dix personnes ont été tuées, ce mercredi 28 mai, à Bangui, dans une attaque près d'une église catholique dans le quartier de Fatima. Selon un bilan provisoire, il y aurait une dizaine de morts. Une source de la Misca, la force militaire africaine, contactée par RFI, évoque quant à elle une vingtaine de morts.



Des hommes transportent le cercueil de l'une des victimes des violences au PK5, un quartier musulman de Bangui, le 23 mars 2014. EUTERS/Siegfried Modola
Des hommes transportent le cercueil de l'une des victimes des violences au PK5, un quartier musulman de Bangui, le 23 mars 2014. EUTERS/Siegfried Modola

L’attaque s’est déroulée dans l’après-midi, dans le quartier de Fatima, près du centre de Bangui. C’est l’église catholique de Fatima qui a été visée par un groupe armé, alors que des fidèles étaient réunis à l’intérieur de l’édifice pour y célébrer une cérémonie religieuse.

Il y aurait une dizaine de morts parmi lesquels deux prêtres. Une source de la Misca, la force militaire africaine, évoque quant à elle une vingtaine de morts. Un bilan qui pourrait s’alourdir dans les heures qui viennent puisque des combats sont toujours en cours dans ce quartier.

Par ailleurs, les assaillants, dont on ignore pour l’heure les motivations, auraient kidnappé plusieurs personnes. Les informations dont dispose RFI sont, pour le moment, assez contradictoires sur ce point.

En fin de journée, un hélicoptère de l’armée française survolait la capitale centrafricaine, qui connaît ainsi un regain de violence.

En réaction à cette attaque, des barricades ont été érigées dans plusieurs quartiers de Bangui, notamment au rond-point des Nations unies, dans le centre-ville.

La nuit à Bangui s’annonce extrêmement tendue. 

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 29 Mai 2014 - 00:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter