Centrafrique: sommet extraordinaire de la CEEAC au Tchad

Le Tchad accueille ce lundi 21 octobre 2013 un sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale consacré à la situation en République centrafricaine. Face à la dégradation de la situation sécuritaire et à l’appel des Nations unies en faveur de ce pays, les débats devraient tourner autour de l’amélioration de la situation sécuritaire.



Centrafrique: sommet extraordinaire de la CEEAC au Tchad

Le dernier sommet de la CEEAC consacré à la République centrafricaine avait dessiné les contours de la transition. Mais depuis l’installation de Michel Djotodia, président de la Transition et de Nicolas Tiangaye, Premier ministre, la situation sécuritaire s’est dégradée.


Les exactions reprochées aux membres de la Seleka, la coalition rebelle qui a permis au chef de l’Etat centrafricain d’arriver au pouvoir, ont poussé les populations à se révolter. On a frôlé la guerre civile en Centrafrique à la fin de l’été dernier.


Une situation qui a obligé la France à lancer un appel à la Communauté internationale fin septembre à l’Onu, pour mettre fin à ce qui risque de conduire à la «somalisation» de la République centrafricaine.

Une force africaine, la Misca -en cours de déploiement- devait remplacer la force régionale, la Fomac. L’opérationnalisation de cette nouvelle force, des mesures politiques pour éloigner le risque des conflits intercommunautaires et les préparatifs des prochaines élections sont sans doute dans les attendus de ce 5ème sommet extraordinaire consacré à la République centrafricaine.


Rfi.fr

Lundi 21 Octobre 2013 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter