Centrafrique: un contingent de 500 soldats congolais envoyé à Bangui

Un gros porteur a effectué deux rotations, dimanche 1er décembre, entre Brazzaville et Bangui, où il a déposé 500 militaires congolais devant faire partie de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca). L'état-major a donné des instructions portant essentiellement sur la discipline à ces militaires dont la durée de la mission en RCA est de six mois minimum.



Centrafrique: un contingent de 500 soldats congolais envoyé à Bangui

Sur le tarmac de la base aérienne de Brazzaville, sous un soleil de plomb, un officier a procédé à l’appel avant que les militaires, tous coiffés de bérets noirs, ne montent dans un Iliouchine qui avait déjà embarqué des véhicules de transport de troupes.

 

A la veille du départ, le chef d’état-major général des forces armées congolaises, le général Guy Blanchard Okoi, avait instruit ces éléments qui vont à Bangui pour intégrer la Misca. Pour lui, la discipline doit être de rigueur.


« Sécuriser la population »
 

Et les militaires instruits ont retenu la leçon. « Oui, le CMG nous a beaucoup instruits sur beaucoup de choses par rapport à notre arrivée en république centrafricaine », expose l’un des hommes du contingent congolais, qui précise que ces propos ont surtout porté « sur la discipline ». « Nous partons en Centrafrique pour représenter nos forces armées congolaises, de la République du Congo », insiste le militaire, avant de résumer sa mission : « Sécuriser la population. »

 

Dimanche, l’avion de transport a effectué deux rotations entre Brazzaville et Bangui, pour amener les 500 militaires congolais. Le Congo avait déjà déployé 350 militaires en RCA dans le cadre de la Micopax.


Rfi.fr

Lundi 2 Décembre 2013 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter