Cérémonie de levée du corps de l'adjudant Boubou SY: le soutien de Me Nafissatou Diop Cissé au président Macky Sall

C’est confirmé, Me Nafissatou Diop Cissé a bel et bien quitté Rewmi d’Idrissa Seck pour rejoindre l’Alliance pour la République (APR) du président Macky Sall auquel elle a tenu à apporter son assistance en cette douloureuse perte de l’adjudant Boubou SY. Se voulant discrète, elle a marqué de sa présence la cérémonie de levée du corps de ce "garde rapproché" de Macky Sall depuis 2004.



« Je suis ici pour assister le président en ces moments douloureux. Cela fait toujours mal la perte d’un être chère », lâchera la notaire qui poursuit, « il est quand même assez jeune en plus, il a laissé de jeunes enfants donc on ne peut que prier pour lui. Qu’Allah l’accueille dans son paradis ».

Tout en soutenant qu’ « aujourd’hui, je ne parle pas politique », Nafissatou Diop Cissé  tient à préciser, "je confirme, c'est moi qui est écrit la lettre ".

Une note à travers laquelle, l'ex-chargée de presse de la formation orange avait fustigé.

« Je suis frustrée pour différentes raisons. D’abord, l’ami  pour qui je suis rentrée en politique ne m’a jamais fait l’amitié de connaitre chez moi. Malgré les situations difficiles que j’ai traversées et que tout le monde connait, Idrissa Seck n’est jamais venu chez moi pour me soutenir ou me remonter le moral. J’ai été suspendue, je ne l’ai jamais vu. Il s’est contenté de me téléphoner de temps en temps. Cela nous a vexé ma famille et moi. J’en ai beaucoup souffert. J’ai eu à perdre mon travail à cause de mon engagement parce que j’ai été suspendu par le président Abdoulaye Wade. Néanmoins, j’ai gardé confiance. Loyalement et moralement, je l’ai accompagné durant tout son combat politique en avalant des couleuvres et en ruminant des frustrations. Maintenant, j’ai décidé de le quitter avec beaucoup de regrets certes mais en toute responsabilité et après y avoir mûrement réfléchi. Si je suis avec quelqu’un, j’attends de lui respect et considération », assène-t-elle tout en précisant « je vais dés aujourd’hui déposé ma lettre de démission au siège du Rewmi. J’ai eu à rencontrer le président Sall qui s’est ouvert à moi et m’a manifesté beaucoup d’intérêts. Il m’a fait la proposition de travailler avec lui. Je puis vous dire que j’ai intégré l’APR. J’ai rencontré un homme honnête et sincère. Après l’élection de Macky Sall des actes ont été posés qui m’ont définitivement convaincu de prendre la décision de quitter. Quand il s’est agi de choisir des membres de Rewmi pour la députation et pour le gouvernement, Idrissa Seck n’a jamais pensé un seul instant à moi et il est parti sans me dire au revoir, c’est dans la presse que j’ai appris qu’il a voyagé pour sa rencontre avec le président Diouf à Caen, en ma qualité de chargée de presse, il devait m’en informé ». 

Dié BA et Ibrahima Mansaly

Lundi 5 Août 2013 - 18:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter