Cérémonie officielle 134ème Appel Seydina Limamou Laye: Abdoulaye Daouda Diallo sollicite des prières pour le président Sall



Le ministre de l’Intérieur était à la tête d’une délégation composée de la présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Aminata Tall, du ministre de l’Energie, Maïmouna Ndoye Seck, ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye, le ministre conseiller, Amsatou Sow Sidibé, le secrétaire général du gouvernement, Seydou Gueye.
Abdoulaye Daouda Diallo après avoir formulé les salutations du président Sall à l’endroit de la famille « Layène », de solliciter des prières pour une bonne saison des pluies sans inondations, de bonne récoltes.


En plus de la bonne marche du Plan Sénégal Emergent (PSE) pour des emplois en faveur des jeunes et un mieux-être des Sénégalais. Sans oublier de promettre que Diamalaye, Ngor, Yoff, Malika, Yeumbeul …continueront de bénéficier des investissements tant financiers, économiques, infrastructurels…Parmi les autorités présentes à la cérémonie officielle du 134ème Appel de Seydina Limamou Laye à Yoff, le maire de Dakar a récolté des éloges de la confrérie « Layènes » qui n’a pas manqué de formuler des prières pour lui. « Des maires, il y en a eu à Dakar mais comme Khalifa Sall, jamais ». « C’est notre ami », dira même le jeune frère du Khalife général des « Layene », Baye Abdoulaye Thiaw Laye, Mamadou Lamine Laye. Mais ceux qui ont eu droit à des critiques, ce sont les destructeurs de biens publics. "Je ne peux pas comprendre qu'un citoyen puisse agir ainsi". Selon ce dernier, ce ne sont que des "vandales". Sur ce point l'Etat n'est pas exempt de tout reproche du point de vue du jeune frère du khalife général des "Layène". C'est à l'autorité d'éviter les frustrations et les ministres de respecter leurs engagements.


Pas en reste dans le sermon, l'opposition est invitée à prendre de la hauteur pour que cesse cette éternelle campagne électorale au Sénégal. Si cela continue, le religieux se demande quand est-ce le pays va se développer.


Samedi 31 Mai 2014 - 20:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter