Certains bureaux de vote ont fermé à 18h



Des insuffisances ont marqué ce double scrutin presidentiel et legislatif
Il y a eu un manque de bulletins de certains partis et surtout du retard accusé dans l'ouverture de certains bureaux avec près de 5 h de retard dans certaines régions.
À Diffa , sous état d'urgence du fait des attaques épisodiques Boko Haram, les élections n'ont pas été perturbées.
17:06 GMT
Scrutin calme dans toute l'étendu du territoire


"Il n'y a pas de risque zéro mais nous nous organisons pour tenir le pari de la sécurité", a déclaré le ministre de l'Intérieur Hassoumi Massaoudou, soulignant qu'à 17H00 locale (16H00 GMT) "ancun incident" n'avait été signalé.

"Tout se passe bien y compris, et je dirais même, surtout à Diffa (sud-est), où le matériel a été acheminé à l'heure", a précisé le ministre à propos de la zone où sévit Boko Haram et où 200.000 personnes votent dans la ville et dans les immenses camps de déplacés internes.

13:43 GMT

La presse nigérienne sur le scrutin

 


Certains bureaux de vote ont fermé à 18h
"Le processus électoral a réellement inquiété les Nigériens et les inquiétudes ne sont pas encore terminées puisque nous venons d'apprendre qu'il y a encore des problèmes dans beaucoup de localités. Mais les problèmes les plus important c'est le matériel qui n'a pas été acheminé à temps. Je ne vois pas pourquoi certains Nigériens peuvent commencer à voter à 8 heures et que d'autres ne votent qu'à midi. Nous avons demandé à la CENI de prendre des dispositions pour que cela soient réglées", a indiqué Seini Oumarou, candidat à la présidentielle au correspondant de la BBC à Niamey.

Le président nigérien, candidat à un deuxième mandat, a voté à l'Hôtel de Ville de Niamey. Il fait face à quatorze autres candidats mais il se dit confiant de remporter le scrutin au premier tour.

Le chef de l'Etat nigérien a estimé que le Niger serait "le seul vainqueur" de l'élection présidentielle où il brigue un second mandat.

"De toute façon, il n'y aura qu'un seul vainqueur, ce sera le Niger", a dit M. Issoufou aux journalistes à la sortie du bureau de vote de l'Hôtel de ville de Niamey, réservé aux personnalités, quelques instants après avoir voté.

Interrogé sur ses chances de succès dès le premier tour, il a répondu: "On n'est plus en campagne. Il faut être patient et attendre quelques heures pour voir les résultats qui sortiront des urnes".

"Je suis heureux d'avoir voté, c'est un grand jour pour le Niger, pour nos institutions. Le Niger a besoin d'institutions démocratiques fortes et stables. J'espère que le scrutin va permettre de renforcer ces institutions", a-t-il déclaré.

"Je souhaite que ces élections se déroulent dans la paix et le calme. Le Niger a besoin de paix et de sécurité pour continuer sur la voie du progrès et de développement économique et social", a poursuivi M. Issoufou, 63 ans.

11:22 GMT

Fermeture des frontières


Certains bureaux de vote ont fermé à 18h

Un communiqué du ministère nigérien de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Réligieuses annonce la fermeture des frontières du pays.

"A l’occasion des élections présidentielles 1er tour et législatives du 21 février 2016, les frontières terrestres nationales sont fermées à compter du dimanche 21 février 2016 à partir de zéro (00) heures au lundi 22 février 2016 à minuit (24) heures", indique le communiqué.

11:17 GMT

Issoufou annonce "un coup KO"


Le président Issoufou, 63 ans, surnommé le "lion", annonce une victoire par "un coup KO" dès le premier tour face à ses 14 rivaux mais l'opposition, divisée, a promis de s'unir au second tour.

Elle accuse le président de préparer un "hold-up" et la crainte de troubles post-électoraux a commencé à gagner les esprits.

10:28 GMT

Des dysfonctionnements dans certaines localités


Certains bureaux de vote ont fermé à 18h

Le scrutin a débuté au Niger mais des dysfonctionnement sont notés dans plusieurs bureaux de vote, selon le correspondant de la BBC à Niamey.

Le matériel électoral n'est pas acheminé a temps dans certaines localités.

Vers 10 heures, certains bureaux n'avaient pas encore de materiel.

Le président de la CENI, Boubé Ibrahim, assure que des dispositions sont prises pour corriger les dysfonctionnements qui sont liés à l'étendue du territoire.

Il a appelé les élécteurs à voter massivement et dans le calme.

Il a voté à 10 heures à l'hotel de ville de Niamey.

10:17 GMT

De nombreux bureaux ont ouvert avec du retard


Les électeurs nigériens ont commencé à voter dimanche pour élire leur président.
De nombreux bureaux de vote ont toutefois ouverts avec du retard.
A l'Hôtel de Ville de Niamey, où doit voter M. Issoufou, le premier électeur a déposé son bulletin à 8H05 (7H05 GMT), cinq minutes après l'heure officielle de l'ouverture des bureaux. Mais à la même heure, le matériel venait seulement d'être livré dans un collège du quartier du Plateau.

Source: BBC Afrique 
Certains bureaux de vote ont fermé à 18h


Lundi 22 Février 2016 - 07:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter