Chan 2016 : un beau premier tour

Un record de buts inscrits lors d’un premier tour de Championnat d’Afrique des nations ; un niveau de jeu plus homogène que par le passé ; des belles surprises avec l’équipe du Rwanda et celle de la Guinée ; un public rwandais curieux… Pour le moment, ce Chan 2016 est une réussite.



Bien sûr, ce Championnat d’Afrique des nations est encore loin d’être fini. Huit des trente-deux matches restent à joueur durant ce Chan 2016. Et non des moindres : les quarts et demi-finales, ainsi que le match pour la 3e place et la finale. Mais cette quatrième édition de la coupe d’Afrique des joueurs locaux est déjà une réussite.

Buts inscrits : du jamais vu depuis la CAN 2008

Les spectateurs en ont eu pour leur argent, niveau spectacle. Avec 61 buts inscrits au premier tour, ce Chan 2016  est l’édition la plus prolifique en termes de buts marqués et de moyenne par match.

 

C’est même mieux que les Coupes d’Afrique des nations 2015, 2013, 2010 et aussi bien que celle de 2012. Pour trouver plus spectaculaire, il faut remonter au premier tour de la CAN 2008 au Ghana, avec 70 réalisations en 24 matches.

Un niveau de jeu homogène et en progrès

Le niveau de jeu est en progrès par rapport aux éditions 2009 (Côte d’Ivoire), 2011 (Soudan) et 2014 (Afrique du Sud). Il ne cesse de s’élever. Mais cette fois, en outre, il y a eu peu de mauvais matches.

Lors des trois premiers Chan, le niveau pouvait osciller entre le médiocre et le bon, d’une partie à l’autre. Cette fois, toutes les équipes affichent un niveau technique, tactique et physique correct, même si certaines sont plus fortes que d’autres et que les maladresses existent encore.

Quelques surprises dans les résultats

Il y a eu de bonnes et de mauvaises surprises durant ce premier tour. Les mauvaises concernent le Gabon et le Maroc venus à ce Chan 2016 avec beaucoup d’ambitions et qui sont déjà éliminés.

Les bonnes, ce sont le Rwanda, hôte de ce tournoi, et la Guinée, seule équipe qui participait pour la première fois au Championnat d’Afrique des nations. Les Rwandais ont pratiqué un football certes moins séduisant que celui des Guinéens, mais assez pour se forger un statut d’outsider pour la suite du tournoi.

Source: Rfi.fr



Jeudi 28 Janvier 2016 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter