Chaos libyen: les pays frontaliers se réunissent au Caire

Une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays frontaliers de la Libye se tient ce lundi au Caire. Elle comprend les chefs de la diplomatie d’Egypte, d’Algérie, de Tunisie, du Soudan, du Tchad et un représentant du Niger. Les envoyés de l’Union africaine et de la Ligue arabe en Libye participeront à la réunion.



Des soldats tunisiens au poste frontière Dehiba-Wazin entre la Libye et la Tunisie : la Libye partage ses 4 348km de frontières avec 6 États. © Getty Images/Scott Peterson
Des soldats tunisiens au poste frontière Dehiba-Wazin entre la Libye et la Tunisie : la Libye partage ses 4 348km de frontières avec 6 États. © Getty Images/Scott Peterson

L’objectif affiché est de « chercher les moyens de renforcer la stabilité » en Libye. Une formule diplomatique pour dire « comment empêcher le chaos qui règne en Libye de nuire à ses voisins ». Les pays les plus concernés sont la Tunisie, l’Algérie  et l’Egypte  qui ont desfrontières communes avec les régions les plus instables de Libye, le Nord-Ouest et le Nord-Est.

Une coopération active a déjà commencé entre Alger et Le Caire dont les régimes sont proches et qui disposent d’importantes forces militaires. Ils ont dans le collimateur un ennemi commun : les islamistes libyens. Ces derniers, pour leur part, sont ouvertement hostiles au régime du maréchal al-Sissi, l’homme qui a renversé le pouvoir des Frères musulmans.

Les milices islamistes qui ont pris l’aéroport de Tripoli  ont accusé l’Egypte de les avoir bombardées. Le président al-Sissi a démenti.  Un président égyptien qui avait toutefois déclaré que « l’Egypte ne resterait pas les bras croisés si sa sécurité nationale était menacée ». Rappelons que des centaines de milliers d’Egyptiens travaillent en Libye.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 25 Août 2014 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter