Chassez le naturel, Me War revient au galop…



Chassez le naturel, Me War revient au galop…
Ce qui est excessif est insignifiant. Et il en est ainsi de Me Djibril War dont le trait de caractère le plus connu des Sénégalais est l’excès. Alors, chassez le naturel, Me Djibril War revient au galop pour s’illustrer, au moyen de propos mensongers, lâches et méchants à l’endroit du Ministre Yakham Mbaye.
Me Djibril War accuse le Ministre Yakham Mbaye de s’être attaqué à son collègue et Maire de Yoff pour lui imputer la défaite de Bennoo Bokk Yakaar dans le département de Dakar à l’élection des membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct). Quelle contrevérité patente !

C’est plutôt l’un des sbires patentés du Maire de Yoff, repris de justice notoire, qui, par voie de presse, a collé au Ministre Yakham Mbaye l’infamante accusation d’avoir été l’un des artisans, avec «un Ministre et un Député», de cette défaite.

Naturellement, l’accusé, qui ne devait et ne pouvait laisser prospérer pareille contrevérité, a réagi dans les colonnes de L’Observateur, pour démasquer les diffuseurs de fausses nouvelles et leurs commanditaires. Voilà pour la véracité des faits qui sont cruels et têtus.

Pour le reste, comme il le soutient, Me Djibril War est libre de se battre jusqu’à la consumation de sa dernière calorie pour faire du Maire de Yoff «le patron de l’Apr» dans le département de Dakar. Seulement, si tant que nous sommes dans une démocratie, qu’il reconnaisse au Ministre Yakham Mbaye son refus d’être un serf ou un vassal dont l’engagement politique s’accommode de parrainage ou de marrainage.

Pour finir, à Me Djibril War, qui taxe le Ministre Yakham Mbaye de militant de la 25ème heure, nous ferons un rappel historique, nous qui étions là aux premières heures de l’Alliance pour la République (Apr) : lorsqu’il fallut se battre, Deekal Ngor, le Ministre Yakham Mbaye étaient aux côtés du Président Macky Sall, aux avant-postes, bien évidemment avec d’autres parmi lesquels ne figuraient certainement pas son «patron», alors tête de liste de l’Afp défaite aux élections locales de 2009.

C’est dire que l’Apr n’échappe pas à ce mal qui ronge d’autres partis politiques : les réputations surfaites et les légendes.

A Dakar-Plateau, nous sommes reconnaissants au Président Macky Sall, qui a motivé l’implication à la base du Ministre Yakham Mbaye. Grâce à lui, l’Apr a fait plus que se remettre sur ses pieds : elle a relevé la tête. N’en déplaise aux vassaux !

Seydou Diouf
Porte-parole de l’Apr Dakar-Plateau


Mercredi 7 Septembre 2016 - 23:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter