Chaude audition de Karim Wade à la CREi : Toussaint Manga et Cie embarqués




Des nouvelles de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) où Wade-fils est annoncé dans le cadre d’une audition autour du dossier de la traque des biens dits mal acquis. Quelques personnes sont interpellées parmi elles une femme et le remplaçant de Bara Gaye au secrétariat général de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL), Toussaint Manga dont l’interview qu’il accordait aux journalistes virait au rassemblement.


C’est sur ces entrefaits donc que la police est venue les embarquer. La raison, un rassemblement est formellement interdit par la loi en de pareilles circonstances. C’est ainsi que pour l’heure, aux environs de la CREI, il est interdit de stationner et de traîner. Dans tous les cas, la police et la gendarmerie veillent au grain.
Face à la presse, Toussaint Manga a tout de même eu le temps de délivrer le message du fils du président sortant Wade qui leur a demandé depuis la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss de ne pas faire de manifestation durant ses deux (2) jours.


Ce, pour honorer le 4 avril qui marque la fête de l’indépendance du Sénégal. Aux alentours de la CREI où rien ne filtre sur l’audition de l’ancien ministre d’Etat sous le règne de son père, les « karimistes » prennent leur mal à patience, selon la Rfm. 


Jeudi 3 Avril 2014 - 14:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter