Chaude matinée à Transrail: empoignades et coups de poing



Les salaires pas encore payés, les syndicalistes ont forcé tout le monde à arrêter le travail. Ce, avant que la bagarre n'éclate. En effet, chaude matinée à Transrail entre empoignades et échanges de coups de poing. Certains travailleurs ont usé de la force pour obliger le personnel de la Direction et les chefs d'atelier à quitter les lieux. C'est alors que des scènes de bagarres ont endommagé 

Furieux, les cheminots réclament leur salaire du mois de novembre. "Nos camarades n'ont toujours pas perçu leur salaire et à notre grande surprise, la Direction financière ne peut donner aucune information sur la situation...",  rage Mame Mbaye Tounkara, secrétaire général du syndicat des travailleurs du rail. Selon le correspondant de la Rfm, les cheminots menacent de bloquer la circulation au niveau du rail. "S'ils ne réagissent pas, on va bloquer le trafic...", avertissent ces derniers. 


Vendredi 18 Décembre 2015 - 11:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter