Chef de l’opposition : le "diviser pour mieux régner" de Macky Sall échoue

A l’image de son prédécesseur Me Abdoulaye Wade, le Président Macky Sall a vu son vœu de diviser l’opposition via le statut de son leader tomber à l’eau devant la détermination de Idy et Cie à ne pas se laisser divertir par ce cadeau empoisonné.



Chef de l’opposition : le "diviser pour mieux régner" de Macky Sall échoue
Le président de la République Macky Sall risque de faire les frais de l’échec de sa stratégie de diviser l’opposition. En effet, il espérait compter sur l’appât du statut de chef de file de l’opposition pour détourner Idrissa Seck, Abdoul Mbaye et autres  de leur objectif qui était de mettre sur pied une large coalition afin de lui imposer une cohabitation à l’issue des législatives de juillet 2017.

Mais, devant l’indifférence des chefs de file de l’opposition, son entreprise est tombée à l’eau car, cette proposition semble avoir renforcé les liens entre les différents ténors qui affirment vouloir éviter toute obstruction à leur dynamique unitaire.

Le chef de file de l’Alliance pour la république (APR) qui avait fait figurer le statut de l’opposition parmi les 15 points du référendum n’y a  cependant  pas encore mis de contenu,  déclarant que les Législatives allaient être le baromètre pour déterminer celui qui sera à sa tête.

 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 21 Avril 2017 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter