Cheikh Ag Aoussa : Fin tragique du numéro 2 du HCUA



l Cheikh Ag Aoussa, numéro 2 du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), dont il était également un important responsable militaire, est décédé samedi 8 octobre à Kidal. Il quittait la mission de l’ONU à Kidal lorsque son véhicule a explosé.

Abou Mohame dit Cheikh Ag Aoussa est né à Kidal vers 1968. Il prend part à la Rébellion touarègue de 2006-2009 au sein de l’Alliance démocratique du 23 mai pour le changement.

Il est arrêté le 1er août 2010 à Gao pour avoir menacé de mort Abdousalam Ag Assalat, président de l’Assemblée régionale de Kidal.

Il rejoint ensuite Ansar Dine, mouvement salafiste dirigé par Iyad Ag Ghali, et en devient le commandant en second.

Lorsque débute la rébellion de 2012, il commande les forces d’Ansar Dine lors de la bataille d’Aguelhoc.
En janvier 2013, au début de l’Opération Serval, il change de camp et rejoint le Mouvement islamique de l’Azawad (MIA) qui rallie ensuite le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) en mai 2013. Il gagne Kidal en février 2014.

Chef de la branche militaire du HCUA, il commande les forces du mouvement lors des deuxième et troisième batailles de Kidal.

Source: Malijet


Lundi 10 Octobre 2016 - 15:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter