Cheikh Ahmadou Kara Mbacké : «Les journalistes entendront des choses qu’ils n’ont jamais entendues…»

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni compte une nouvelle fois s’adresser au peuple sur des choses de grande ‘’importance’’. Ambassadeur international de la paix, comme il se défini, soucieux, dit-il, du bien être des Sénégalais, envisage de tenir une grande conférence publique vers le début du mois de mars. Mais en attendant, le marabout demande au chef de l’Etat de libérer Karim Wade, d’avoir une position ferme sur la question de l’homosexualité, de faire moins de politique et de se consacrer au travail.



« Je marche avec mes enfants, vers une révolution. Vers la fin du mois (3 mars), je vais tenir une conférence publique à la place de l’Obélisque et, à cette occasion, je vais faire des précisions sur la démocratie au Sénégal et la laïcité. En d’autres termes, nous allons faire une révolution constitutionnelle, politique et culturelle. Ce sont des révolutions que je prépare et qui  concernent le quotidien de tout individu. A l’issue de cela, je vais tenir une conférence de presse et je répondrai à tous les questions. Les journalistes entendront des choses qu’ils n’ont jamais entendues, auxquelles ils ne s’attendaient même pas. La démocratie, la laïcité seront abordées suivant les préceptes de Borom Touba. Ce sont des sujets très sérieux que je vais aborder ». Ces propos sont de Cheikh Ahmadou Kara Mbacké qui a reçu hier Enquête.
 
Interpellé sur la question de la laïcité et qui est intouchable selon Macky Sall, le leader du PVD a signifié que : « Lui, (Macky Sall) il a le droit de verrouiller ce qu’il veut, c’est le pouvoir exécutif. Cependant tôt ou tard, il va quitter le pouvoir. Nous, à se moment là, on pourra y toucher quand on sera au pouvoir. Car notre souci, ce n’est  pas que les « toubabs » soient en colère ou non. Notre  souci sera le bien être des populations », dit-il. Avant de poursuivre : « Vous savez, Macky Sall est brave, il se bat mais présentement, ‘’dafa nekk ci gouteu’’, il a de sérieux problèmes. Les choses ne vont pas être faciles pour lui dans le futur. Il a beaucoup de contraintes. En plus, il fait trop de politique s’il se concentrait d’avantage sur le travail, ce serait mieux pour lui ».
 
Cheikh Ahmadou Kara Mbacké  s’est aussi prononcé sur le cas Karim Wade. Selon lui, si le fils d’Abdoulaye Wade est coupable de ce pourquoi il est détenu en prison, il y en a d’autres qui méritent la prison autant que lui mais, qui sont libres pour des raisons politiques. «Et si c’est vrai qu’il a fait ce dont il est accusé, celui qui emprisonne aurait dû se faire emprisonner lui-même », charge l’ambassadeur international de la paix.
 
Au cours de son interview, le marabout a donné son point de vue sur la question de l’homosexualité qui lui a été posée. Pour lui, «l’homosexualité a toujours existé dans ce monde. C’est une maladie et une malédiction. Le président doit avoir une position ferme et intransigeante à l’encontre de l’homosexualité et de tous les autres actes contre-nature».   


Lundi 15 Février 2016 - 12:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter