Cheikh Amar envoie des émissaires à Serigne Diagne et insiste pour une médiation

Affaire Cheikh Amar/Serigne Diagne. Ce week-end, elle a connu des développements. Alors qu’une plainte est annoncée contre le patron du site d’information Dakaractu, des proches de l’homme d’affaire remuent ciel et terre pour une médiation. Cheikh Amar a, par le biais de ces émissaires, joint deux à trois fois Serigne Diagne qui ne demande qu’à laver son honneur ternis par ces accusations. Dakaractu se pose des questions et demandent pourquoi c’est celui qui se dit victime de chantage, d’extorsion de fonds et autres qui cherchent tant bien que mal la médiation.



Cheikh Amar envoie des émissaires à Serigne Diagne et insiste pour une médiation
Selon la partie de Sérigne Diagne, « Jusqu'à 22 heures jeudi dernier, de nombreuses personnalités et amis communs de Serigne Diagne et Cheikh Amar, sont intervenus, ont usé de leur entregent pour que les deux hommes se rencontrent, pour que l'article soit retiré. Nouveau refus de Serigne Diagne!

Face à cette situation, la rédaction de Dakaractu ne peut s'empêcher de poser un certain nombre de questions sur les vraies raisons de la médiation sollicité par le patron de Tse Cheikh Amar. « Alors Pourquoi, alors qu'on claironne partout qu'une plainte est déposée, Cheikh Amar continue à vouloir rencontrer Serigne Diagne, pour évacuer le problème et le régler à l'amiable ? Pourquoi tout au long de ce weekend, Serigne Diagne continue de recevoir des appels, de « médiateurs » pour calmer la situation ? ».
 
C'est la troisième fois que Cheikh Amar, mis en cause par un article de Dakar-actu, se défausse en évoquant une tentative de chantage avortée. Pourquoi appeler quelqu'un qui vous a fait chanter 3 fois ? Pourquoi ne pas laisser la Justice, si elle est saisie, suivre son cours ?
 
Selon eux, Serigne Diagne ne demande à Cheikh Amar qu'un démenti de cette tentative de chantage, à défaut qu'il livre ses preuves à la Justice et à la presse. Pour tirer l'affaire au clair, une bonne fois, le camp de Sérigne Diagne menace de servir une sommation à M. Amar pour qu'il justifie ses graves accusations, passé la date du lundi 12 Mai.
 
Pour sa part, le camp du patron de DakarActu soutient détenir des enregistrements qui illustrent de manière explicite, le cadre des négociations menées par Cheikh Amar. Discussions dans lesquelles « il apparaîtra qu'il n'a jamais été question d'argent en échange de gel de papier gênant» renseigne DakarActu.


Lundi 12 Mai 2014 - 15:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter