Cheikh Bethio Thioune : "Je n’en regrette rien du tout sur mon compagnonnage avec Me Wade"

Cheikh Béthio Thioune sort de son long silence assourdissant après la présidentielle qui a consacré la défaite d’Abdoulaye Wade son principal allié. Il a tenu une conférence de presse ce dimanche à Mbour dans son fief de Madinatoul Salam pour expliquer son implication en politique. Il a surtout profité pour dire qu’il ne regrette rien de son compagnonnage avec Abdoulaye Wade lors de la présidentielle de février 2012.



Cheikh Bethio Thioune : "Je n’en regrette rien du tout sur mon compagnonnage avec Me Wade"
Le guide des Thiantacounes a activement battu campagne pour Abdoulaye Wade lors de la présidentielle de février dernier. Ses disciples ont été presque à toutes les tournées et avaient même monté des comités de sécurité avec des gourdins publiquement dans la rue. Depuis la défaite du PDS et des FALlait 2012 le 25 mars dernier, Cheikh Béthio Thioune s’est emmuré dans un mutisme. Silence auquel il a mis fin ce dimanche 15 avril.

«J’ai accompli ce compagnonnage avec Me Abdoulaye Wade et je n’en regrette rien du tout», a-t-il déclaré. Pour lui, «il reste que maintenant je suis un administrateur civil et j’ai appris à connaître les institutions de la République, du Président aux différentes institutions».

Cheikh Béthio Thioune a tenu à souligner : «avant ma descente sur la scène politique, il y avait beaucoup de grabuges au Sénégal. Il y avait des morts d’hommes. Je ne sais pas si les gens observent bien, mais c’est quand je suis entré dans l’arène politique qu’il y a eu la paix dans ce pays et on n’a plus enregistré des casses ou des morts d’hommes. Ça, c’est un fait divin».

‘’Comment se fait-il que, brusquement, avec l’intervention de Cheikh Béthio (Thioune) sur la scène politique tout s’est estompé ? Il y a une paix que personne ne peut nier ; c’est un fait divin que beaucoup de personnes doivent s’attacher à essayer de comprendre. C’est peut-être Serigne Saliou (Mbacké) qui a voulu que je sois entré sur la scène politique pour qu’au Sénégal s’installe la paix’’, a expliqué le guide des Thiantacounes.

«Mais, cette circonstance qui ne sort pas de l’ordinaire ne peut pas être mise sur la place publique. D’aucuns me prendraient pour un…, je préfère taire ça. Mais, j’ai fait mon devoir», a-t-il fait savoir.
Avec l'APS

Jean Louis DJIBA

Lundi 16 Avril 2012 - 10:31




1.Posté par col le 16/04/2012 19:43
ça aussi c'est en reve que Bethio l'a vu. Fen bakhoul ki nit. Noppi te mandou mo gueune!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! N'engage que ceux qui te croient.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter