Cheikh Gningue-Rewmi de Guédiawaye «Si Idrissa Seck ne veut pas être humilié, il doit… »

La contestation au niveau de Rewmi d’Idrissa Seck continue. En effet, l’un des partisans d’Oumar Sarr, Cheikh Gningue, coordonnateur des jeunes dudit parti à Guédiawaye, est d’avis que l’avenir de leur parti est entre les mains de ce dernier et que le Président du Conseil départemental de Thiès doit démissionner s’il ne veut pas être humilier en décembre.



Cheikh Gningue-Rewmi de Guédiawaye «Si Idrissa Seck ne veut pas être humilié, il doit… »
 «La jeunesse de Rewmi de la banlieue appelle Idrissa Seck à faire preuve de sagesse en quittant la tête du parti avant décembre. Cela lui évitera l’humiliation d’être mis en minorité par les instances du parti». Ces propos sont de Cheikh Gningue, le coordonnateur des jeunes de Rewmi à Guédiawaye.
 
M. Gningue, qui considère que l’avenir du parti est entre les mains d’Oumar Sarr, le numéro 2 de Rewmi décrie la façon dont Idrissa Seck le gère : « Notre cher parti souffre de son leader qui se cherche. C’est la raison pour laquelle la jeunesse de Rewmi de la banlieue retire sa confiance à son président pour que notre formation politique retrouve ses valeurs fondatrices telles que la justice, la liberté, le progrès et la dignité. Sa politique d’autruche inopérante, caractérisée par un mimétisme imperceptible des masses a montré ses limites».
 
Le jeune «rewmiste» qui s’est confié à nos confrères de libération accuse Idrissa Seck de les avoir menés à la déroute dans toutes les élections présidentielles auxquelles leur parti a participé ; «Idrissa Seck avait trahi le parti en allant voir Me Abdoulaye Wade sans l’aval des instances. Le résultat, nous le savons, car, celui qui était favori lors de la présidentielle de 2007, s’est honteusement retrouvé avec un lamentable 14% de l’électorat sénégalais. Le même scénario s’est produit en 2012. En l’espace de cinq ans, le score de notre parti est passé de 14% à moins de 5%»», s’est-il écrié.
 
Mais les accusations de M Gningue sont réfutées par Youssou Ndiaye : «Je suis le vrai coordonnateur des jeunes de Rewmi de Guédiawaye. Ce gars-là fait de l’usurpation de fonction et n’a pas toute sa tête. C’est dommage qu’il soit manipulé par des responsables en perte de vitesse», a-t-il déclaré.
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 8 Septembre 2015 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter