Cheikh Kanté : «Entre le suicide et la transhumance, je choisirai… »

Cheikh Kanté n’a jamais été, et ne sera jamais un transhumant. Le directeur général du Port autonome de Dakar, réagissant aux propos de Moustapha Cissé Lô qui l’avait considéré comme en étant un, a dénoncé cette attitude et blanchit le député.



«Moi transhumant ? La transhumance se définit comme une migration d’un statut d’opposant vers une station au pouvoir en quête de privilèges. Personnellement, j’ai quitté le Pds un an et même plus pour rejoindre le Président Macky Sall dans l’opposition, malgré tous les privilèges que je pouvais avoir avec le parti au pouvoir en son temps». Ces propos sont de Cheikh Kanté, le directeur général du Port autonome de Dakar (Pad) qui, interpelé par nos confrères de l’Observateur, a tenu à apporter des précisions.

Selon lui, ces propos ne peuvent pas émaner de Moustapha Cissé Lo : «L’honorable député Cissé Lô ne peut pas avoir dit de tels propos, puisqu’il connait dans quelles conditions je suis allé rejoindre le Président dans l’opposition, en son temps. Ses propos ont peut-être été mal interprétés», déclare-t-il. Et d’ajouter : «Cissé Lô est un camarade, il a habité chez moi avec son épouse, qui est une amie à la mienne avant la campagne électorale».

Selon lui il serait préférable de mourir plutôt que transhumer : «Entre le suicide et la transhumance, je choisirai le suicide», a-t-il conclu.  
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 10 Juillet 2015 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter