Cheikh Ndoye, Younousse Sankharé, Mouhamed Diamé, et Pape Kouly, la concurrence s'intensifie au milieu

Si Idrissa Gana Guèye et Cheikhou Kouyaté semblent être assurés d'aller à la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017, on ne peut pas en dire autant des autres candidats.




Cheikh Ndoye, Younousse Sankharé, Mouhamed Diamé et Pape Kouly Diop devront encore s’employer pour ne pas être laissés en rade. Le pensionnaire d’Angers, malgré ses excellentes prestations lors de la saison dernière en Ligue 1 française, a joué le rôle du remplaçant de luxe en milieu de terrain.

Titularisé pour la première fois lors de la victoire de l’équipe nationale en Namibie (0-2), le Rufisquois avait fait forte impression. Son abattage, sa présence athlétique et son jeu physique avaient séduit plus d’un mais ne lui ont pas permis de bouleverser la hiérarchie établie.

L’Angevin se contente ainsi de bouts de matchs. Longtemps éloigné de la tanière par une grave blessure qui l’a privé de la CAN 2015, Mouhamed Diamé avait effectué son grand retour face à l’Algérie, en match amical. Lancé dans les derniers instants, l’ancien capitaine des Lions avait réussi une belle entrée, exacerbant ainsi la concurrence dans un secteur très étoffé en joueurs de talent.

Younousse Sankharé a aussi marqué des points précieux depuis son baptême du feu avec les Lions lors de la défaite face à l’Algérie (1-0). Le nouveau joueur de Lille avait profité de sa première titulaire contre le Rwanda (2-0) pour montrer l’étendue de ses capacités et inscrire son premier but en équipe nationale.

Pape Kouly Diop n’a pas aussi dit son dernier mot. Après une longue période d’absence, le Mbourois avait récemment été appelé contre le Rwanda et le Burundi. Le milieu de terrain de l’Espanyol Barcelone n’a pas raté son come-back, montrant encore une belle aisance technique et une bonne adresse sur les coups de pied arrêtés et dans la conservation du ballon.

Source : Stades


Mardi 23 Août 2016 - 09:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter