Cheikh Sarr réhabilité par la Cour de cassation, Omar Sarr de l'UPAS ironise l'intérimaire

"Nous avons perdu beaucoup de temps. Mais c'est Guédiawaye qui gagne". Ce sont les mots du maire Cheikh Sarr qui avait été déchu par la Cour d’appel de Dakar. Il a été réhabilité par la Cour de cassation qui a cassé la décision de la Cour d’appel.



Cheikh Sarr réhabilité par la Cour de cassation, Omar Sarr de l'UPAS ironise l'intérimaire
Cheikh Sarr retrouve ainsi le fauteuil de maire. Après l'annonce de la décision de la Cour suprême, le maire s’adresse à la presse en ces termes : «il est temps de se mettre au boulot. L’image du département est rehaussée et non écornée».

Les mouvements associatifs et sportifs avaient exprimé le souhait pour le rétablissement du maire, Cheikh Sarr. Il a salué cela et fait savoir que «du temps a été perdu parce qu’il y a beaucoup de choses qui nous attendent et la population reste la seule légitime».

Cheikh Sarr est revenu sur la paralysie de l’institution municipale pendant quelques mois causée par le recours en annulation introduite par Omar Thiam de l’UPAS et validé par la Cour d’appel. «C’est une étape dans la vie des hommes politiques», a-t-il souligné. Et d’ajouter : «il revenait au tribunal de donner la direction à prendre pour le département».

Pour lui, «Guédiawaye est en chantier mais il faut rendre grâce à Dieu". Le responsable du parti «Union des patriotes sénégalais (UPAS)», Oumar Thiam a lui fait dans l’ironie. D’emblée, Oumar Thiam exprimera toute sa satisfaction face à cette décision. «La victoire revient à Guédiawaye». Et d’ajouter que «c’est l’élection du 8 juin qui est maintenue par la Cour Suprême. Cheikh Sarr peut même aller travailler demain (ce vendredi 10 août 2012) s’il le veut. Mais pour l’intérimaire, il doit quitter et il peut aller s’occuper de son ndogou», ironise Mr Thiam.

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Vendredi 10 Août 2012 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter