Cheikh Sidya Bayo risque d’être extradé en France



Cheikh Sidya  Bayo risque d’être extradé en France
Le présumé cerveau du Putsch avorté contre Yaya Jammeh, Cheikh Sidya  Bayo, risque l'extradition. Après son arrestation au Sénégal  le leader du parti Conseil national pour la transition en Gambie, pourrait  à présent être extradé  en France. Car, ce dernier est citoyen français, en effet quatre jours après le tentative de coup d'Etat  en Gambie Sidya Bayo a été interpellé par les autorités Sénégalaises et mis en détention le 3 janvier dernier à Dakar.

Cette arrestation serait due à ses récentes déclarations dont, une vidéo en anglais diffusée sur le net ou l’opposant Gambien fait un appel à l’insurrection en Gambie, propos que ce dernier a répété une fois interpellé par la presse sénégalaise sur le tentative de coup d'état . Toutefois, il faut signaler que les autorités sénégalaises ne se sont pas prononcées sur le sujet.

Ainsi; l’avocat de Sidya Bayo   Me Assane Dioma Ndiaye estime que  le Président Yahya Jammeh a formellement mis en cause les autorités sénégalaises. « Il a semblé dire que les mutins sont partis du Sénégal. Et certainement, les autorités sénégalaises veulent se dédouaner et dire qu'elles n'ont rien à voir avec ce qui s'est passé en Gambie ».

Pour lui, il s’agit d’une opération de charme des autorités sénégalaises  à l'endroit des autorités gambiennes. Il faut noter que le soir-même de la tentative de coup d'Etat en Gambie, Yahya Jammeh avait indexé le Sénégal, d'où, selon le dirigeant, étaient venus les putschistes. Une accusation qui avait mis mal à l'aise les autorités sénégalaises.
 


Lundi 5 Janvier 2015 - 19:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter