Chelsea - Arsenal (2-0): Les Blues de Mourinho ont plus que jamais la main sur les Gunners et Wenger

A Stamford Bridge, Chelsea a remporté le choc de la 7e journée de Premier League face à Arsenal (2-0), dimanche. Les Blues s'envolent en tête, avec cinq longueurs d'avance sur Manchester City. Les Gunners sont 7es. Mourinho, qui a été accroché par Wenger en début de match, n'a toujours pas perdu face au Français.



Il n’y a plus qu’une seule équipe encore invaincue en Premier League cette saison. Cette équipe, c’est Chelsea, qui a conforté sa place de leader en dominant logiquement Arsenal dans le choc londonien de cette 7e journée anglaise (2-0) et en profitant de la défaite deSouthampton  à Tottenham  (1-0). Au bout d’un match rythmé et parfois tendu, même entre entraîneurs, en témoigne l’altercation entre Arsène Wenger  et José Mourinho, les Blues ont pu compter sur le talent de leurs attaquants Eden Hazard  qui a ouvert le score sur penalty (27e) et Diego Costa qui a doublé la mise en contre (78e) pour infliger à leurs voisins leur première défaite en championnat. Les Gunners pointent au 7e rang, neuf longueurs derrière leurs bourreaux du jour.

Déjà très tendu au début de ce choc, Arsène Wenger ne risque pas de se réconcilier avec son homologue portugais qu’il n’a toujours pas battu en désormais douze confrontations. L’entraîneur français et ses joueurs n’ont pas réussi à trouver la solution pour prendre à défaut une formation de Chelsea très rigoureuse, solide dans les duels et plus tranchante offensivement en première période. Sur une accélération éclair devant la surface adverse, Eden Hazard a débloqué la rencontre en éliminant deux adversaires avant de provoquer la faute deLaurent Koscielny  dans la zone de vérité. L’attaquant belge s’est également chargé de transformer le penalty (1-0, 27e). Avec sept penalties marqués, l’ancien Lillois continue de tourner à 100% de réussite dans cet exercice.

Des Gunners impuissants

Peu avant l’ouverture du score, Chelsea avait pourtant perdu son gardien titulaire Thibaut Courtois, sonné après un choc avec Alexis Sanchez  (24e). Derrière une défense impeccable, son remplaçant Petr Cech  a vécu un dimanche tranquille sur la pelouse de Stamford Bridge. Les Gunners ont trop longtemps manqué d’idées offensives et de volonté à l’image de Mesut Özil  qui est retombé dans sa nonchalance. A la pause, les visiteurs n’avaient décoché qu’un malheureux tir hors cadre, ils ont fini le match avec dix tentatives mais toujours aucune dans la cible, une première depuis septembre 2003 et un duel contre Manchester United.

Chelsea's Eden Hazard (C) celebrates with teammates after scoring a penalty against Arsenal during their English Premier League soccer match at Stamford Bridge in London October 5, 2014. REUTERS/Eddie Keogh
Chelsea's Eden Hazard (C) celebrates with teammates after scoring a penalty against Arsenal during their English Premier League soccer match at Stamford Bridge in London October 5, 2014. REUTERS/Eddie Keogh - Eurosport

Récemment auteur d’un triplé en Ligue des champions,Danny Welbeck  a trop manqué de munitions pour confirmer sa montée en puissance. A l’autre bout du terrain, Diego Costa a également touché très peu de ballons. Face à la timide poussée des visiteurs en fin de rencontre, il a pourtant su faire parler ses qualités en contres. Sur une merveille d’ouverture de Cesc Fabregas depuis le camp des Blues, l’ancien Madrilène a filé dans l’axe et est allé tromper Szczesny  d’un lob plein de subtilité (78e). En tête du classement des buteurs anglais, Diego Costa en est déjà à 9 réalisations après 19 tirs dont 16 cadrés. Cesc Fabregas, lui, a signé sa 7e passe décisive. Dans le sillage de son duo espagnol, Chelsea tourne à plein régime.


eurosport

Lundi 6 Octobre 2014 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter