Chelsea : Djilobodji n'est pas à l'abri d'un «coup tordu» de Mourinho

Transféré à la surprise générale à Chelsea, Papy Djilobodji devra prouver pour gagner la confiance de son nouveau coach, José Mourinho. Reste à savoir si le technicien portugais, spécialiste des «coups tordus», lui donnera cette opportunité.



Chelsea : Djilobodji n'est pas à l'abri d'un «coup tordu» de Mourinho
Polémiste et râleur, José Mourinho a un autre défaut : c’est de recruter des joueurs pour après les transférer sous forme de prêt. La liste est assez longue, avec comme dernière victime Guillermo Cuadrado, l’ancien attaquant de la Fiorentina, qui est retourné cette saison en Italie, précisément à la Juventus de Turin. Le jeune défenseur français, Kurt Zouma, pourrait aussi subir le même sort, en prenant lui aussi la direction de l’Italie en hiver, annonce-t-on.
D’où des questions qui reviennent au galop concernant l’ancien Nantais, Papy Djilobodji qui vient d’être transféré à Chelsea. Un transfert surprise pour le défenseur international sénégalais qui a finalement atterrit chez les Blues, après un mercato mouvementé. Chelsea ne lâcherait pas Stones
Déjà la presse anglaise, par le canal du Daily Mirror, donne un début de réponse sur l’avenir du Sénégalais à Chelsea et qui n’augure rien de bon. En effet, selon le journal anglais, «les rumeurs concernant Djilobodji ne sont pas très positives». Et nos confrères d’expliquer : «Malgré l’arrivée de l’ancien Nantais, Chelsea préparerait en effet une cinquième offre pour John Stones, le défenseur central international anglais d’Everton, dont le contrat expire en juin 2019.» Et toujours selon le Daily Mirror, «le rendez-vous serait même déjà pris pour le mercato d’hiver». Avant de conclure : «On attend confirmation de cette information, surtout si Djilobodji impressionne Mourinho lors des premiers entraînements.» Bouna Ndiaye : «Mou voulait un central gaucher, dur sur l’homme» Il est évident que connaissant les humeurs du coach des Blues, une telle information peut inquiéter.
Mais les propos de l’agent de «Djilo» peuvent faire entretenir l’espoir. En effet, dans les colonnes du Parisien (repris dans Le Quotidien du week-end dernier), Bouna Ndiaye, revenant sur les dessous de cette surprenante opération, a déclaré : «Ce n’est pas un nom qui est sorti de nulle part. Guy Hillion (recruteur à Chelsea) le suivait déjà la saison dernière. Mourinho voulait un central gaucher, de grande taille, et dur sur l’homme», informe-t-il. Avant de poursuivre : «Papy (Djilobodji) faisait partie d’une liste de trois avec deux joueurs anglais devant lui. Comme Chelsea n’est pas parvenu à les recruter, le nom de Djilobodji s’est imposé. Mainte­nant, Papy a un très haut challenge à relever, et il va devoir prouver à tout le monde qu’il a sa place à Chelsea.» Comme pour dire que la balle est dans… les pieds de «Djilo».
 

wiwsport.com

Vendredi 11 Septembre 2015 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter