Chelsea-Galatasaray : les notes du match

Chelsea n'a jamais tremblé et a tranquillement obtenu sa qualification pour les quarts de finale, avec un succès 2-0 face à un Galatasaray très décevant.



Chelsea-Galatasaray : les notes du match
Chelsea-Galatasaray : les notes du match

Dernier représentant de la Premier League bien placé pour se qualifier (MU doit remonter 2 buts à l’Olympiakos), Chelsea n’avait pas le droit à l’erreur ce soir à Stamford Bridge face à Galatasaray. L’égalisation de Chedjou à la fin du match aller avait relancé l’intérêt de cette rencontre, marquée également par le retour de Didier Drogba sur le terrain de ses plus belles performances. Si l’Ivoirien a reçu l’ovation des supporters, c’est bien les Blues qui ont fait exploser de joie les travées de Stamford Bridge, grâce à une ouverture du score dès la 4e minute, signée Samuel Eto’o. Servi à la limite du hors-jeu par Oscar, le Camerounais a envoyé au fond des filets le premier ballon qu’il a touché (4e, 1-0). De quoi détendre son équipe et crisper des Turcs loin d’afficher un niveau de jeu suffisant. Loin au marquage, peu à l’aise dans la conservation de balle, les hommes de Mancini n’ont pas proposé une opposition suffisamment relevée à Chelsea pour espérer une issue heureuse. Emmenés par un Hazard intenable sur son flanc gauche, les Blues contrôlaient la partie et s’offraient quelques situations chaudes par son quatuor offensif (11e, 22e, 23e, 24e,38e). Mais c’est finalement le défenseur Gary Cahill qui pliait l’affaire en fusillant de près Muslera, après un corner repris de la tête par Terry (42e).
 

Galatasaray repartait la tête basse aux vestiaires et ne donnait pas l’impression de pouvoir renverser la vapeur. Impression confirmée en seconde période, où les Turcs n’ont jamais su déstabiliser la solide défense de Chelsea. Quasiment aucune occasion, au contraire des Blues, faciles, et articulés autour d’un Hazard particulièrement en jambes. Le Belge a affolé à d’innombrables reprises la défense turque en pleine surface mais ni Willian (51e) ni Oscar (57e) ne convertissaient les occasions. Il aurait pu même marquer à la 84e sans une belle parade de Muslera. Malgré le 1-1 du match aller, Chelsea n’aura jamais tremblé malgré la présence de son ancien goleador Drogba, qui a vécu une soirée difficile au contact de Cahill et Terry. Chelsea a sauvé la face du football anglais et sera bien présent au rendez-vous des quarts de finale de la Ligue des Champions.
 

L’homme du match : Eden Hazard (8) : le Belge n’a pas marqué ce soir, mais il a été le détonateur des Blues. Crochets, frappes, accélérations fulgurantes, talonnades, il a tout fait aux défenseurs de Galatasaray, dépassés par la vivacité et le talent de l’ancien Lillois. Il a récolté une quantité incroyable de fautes et n’a cessé de provoquer son adversaire direct, jusque dans les dernières secondes de la rencontre. Intenable et indispensable.

Chelsea :
 

- Cech (6) : nul doute que le Tchèque aimerait encore vivre des soirées aussi tranquilles en Ligue des Champions. Il a plus touché de ballons au pied qu’à la main et Droba ne l’a jamais inquiété.
 

- Ivanovic (5) : match très tranquille pour le Serbe, qui n’a pas vraiment eu d’adversaire direct, Sneijder repiquant souvent dans l’axe. On l’a cependant connu plus entreprenant sur le plan offensif.

- Cahill (6,5) : impeccable dans les duels et dans l’anticipation, il a connu une soirée assez calme, qu’il a agrémentée d’un but, en fusillant à bout portant Muslera (42e).

- Terry (6,5) : il a livré un joli duel avec son ancien partenaire Drogba. On a senti que les deux hommes prenaient plaisir à batailler sur le plan aérien et au final c’est le défenseur anglais qui a plus souvent pris le dessus.
 

- Azpilicueta (6,5) : très belle prestation de l’ancien Marseillais, qui s’est souvent retrouvé confronté à Drogba. Bien que rendant plusieurs centimètres à l’Ivoirien, il s’en est très bien sorti, prouvant que Mourinho avait raison de l’avoir installé au poste de latéral gauche.
 

- Lampard (6) : pas vraiment pressé, il a eu tout le loisir de contrôler le tempo de son équipe. Il s’est offert une occasion de la tête en seconde période mais n’a pas lâché ses fameuses frappes de loin.
 

- Ramires (5) : un ton en-dessous de Lampard mais utile à la récupération, où il se montre toujours aussi rugueux. Il n’a pas eu d’occasions à se mettre sous la dent. Plus mordant offensivement au retour des vestiaires.
 

- Willian (6) : le moins dangereux du quatuor offensif. Pourtant, il a vite mis Telles en difficulté sur l’aile droite. Il s’est toutefois avéré un relais précieux dans certaines combinaisons offensives et a tiré deux fois au but (38e, 51e), sans succès. Il a parfois trop tergiversé, notamment en seconde période mais n’a jamais démérité sur son aile.
 

- Oscar (6,5) : un début de match tonitruant où il a semblé être partout sur le terrain. Une passe décisive délicieuse à destination d’Eto’o sur le premier but (4e) et une complicité intéressante avec Hazard. Le Brésilien manque parfois cependant d’un poil de vivacité pour conclure les actions. Un match bien rempli. Remplacé par Schürrle (81e), bien entré dans la rencontre.
 

- Hazard (8) : lire ci-dessus.
 

- Eto’o (7) : efficace sur son premier ballon (4e), il a mis son équipe sur de bons rails. Raillé par Mourinho sur son âge, il a prouvé qu’il avait encore les jambes pour enchaîner les courses et les appels. Une attitude remarquable sur le terrain, et un certain manque de lucidité pardonnable en seconde période. Remplacé par Fernando Torres (86e), qui s’est procuré une belle action à la 88e sur une talonnade de Hazard.
 

Galatasaray :

- Muslera (5) : le grand gardien uruguayen encaisse un premier but dès la 3ème minute du match. Une frappe croisée d’Eto’o le trompe, malgré une détente qui lui permet d’effleurer le ballon. Après une superbe parade sur une tête de Terry, il est battu une nouvelle fois par Cahill à bout pourtant à la 43ème. Il a multipliés les arrêts en seconde période et a sauvé les siens d’un score difficile.
 

- Eboue (3,5) : l’Ivoirien a eu le malheur d’être opposé à un Hazard intenable ce soir. Oscar et le Belge se sont littéralement baladés sur le côté droit de la défense stambouliote et le pauvre Ivorien n’a pas souvent que constater les dégâts. Il est remplacé par Hajrovic à la 77ème minute.
 

- Semih Kaya (4) : le défenseur turc est coupable sur l’ouverture du score des Blues. Il couvre en effet Eto’o alors qu’un pas en avant aurait anéanti l’action des hommes de José Mourinho. Le reste de son match est lent et il fut souvent en retard à l’image de sa défense.

- Chedjou (5) : buteur à l’aller, le Camerounais a été le plus solide en défense ce soir dans son équipe. Impeccable dans les airs, il a apporté une relative sérénité devant la cage de Muslera.
 

- Telles (4,5) : le jeune Brésilien avait pour mission de réguler les assauts de son compatriote Willian ce soir. Il s’est globalement, hormis quelques erreurs, bien acquitté de sa tâche.
 

- Kurtulus (3,5) : avec seulement 1/3 de ses duels remportés, et 28 ballons touchés en 67 minutes, il a été insuffisant ce soir notamment dans la relance. C’est pourquoi il est remplacé par Balta qui n’a pas beaucoup eu l’occasion de briller.
 

- Melo (4)  : Felipe Melo, l’ancien milieu de terrain de la Juventus est averti dès la 19ème minute ce qui va avoir pour effet de modérer son jeu le reste de la rencontre. Il offre la première tentative aux siens grâce à une frappe malheureusement trop écrasée pour inquiéter Cech à la 28ème.
 

- Selçuk Inan (4)  : l’international Turc de 29 ans, capitaine de sa formation ce soir, a perdu beaucoup de duels. Maitre du jeu stambouliote, il n’a pu mettre ses attaquants dans de bonnes positions et a commis énormément de déchets.
 

- Sneijder (3,5) : l’ancien Interiste avait habitué les amateurs de football à beaucoup mieux que ce qu’il a pu fournir aujourd’hui. Parfois précieux défensivement, il a été invisible offensivement alors que le club turc avait l’obligation de marquer.
 

- Burak (3) : totalement transparent en première et début de seconde période, il est remplacé par l’ancien Toulousain Umut Bulut à la 54ème minute. Ce dernier n’a pas hérité de moult ballons après son entrée en jeu.
 

- Drogba (5) : l’ancien Blues était très attendu ce soir pour son retour à Stamford Bridge. Il s’illustre avec une tentative de retourné acrobatique dès la 15ème minute, qui s’envole malheureusement pour lui dans les tribunes. Il a été trop peu incisif ce soir et n’a pas beaucoup frappé au but.

Source : Foot mercato.net


Dépêche

Mercredi 19 Mars 2014 - 01:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter