Chelsea : Samuel Eto'o fait plier Tottenham !

Longtemps malmené par une bonne équipe de Tottenham et sans grande inspiration, Chelsea s'en est remis à Samuel Eto'o pour faire la différence, Demba Ba parachevant le bon travail de son acolyte (4-0).



« Pour me perturber il en faut plus, je suis Samuel Eto'o. Et heureusement que je marque encore des buts à 35, 36 ans, c'est ça ? » La réponse amusée de Samuel Eto'o à son coach José Mourinho, qui avait déclenché une polémique au sujet de son âge quelques jours plus tôt, ne masquait pas son apparente amertume. Le buteur camerounais était vexé, et tenait à prendre sa revanche. C'est Tottenham, qui en a cet après-midi fait les frais.

Dans le choc de cette 29e journée de Premier League, c'est en effet l'attaquant camerounais, qui a fait la différence pour les Blues. Et pourtant, avant que cela ne se produise, rien ne le laissait présager : d'abord, Eto'o n'aurait pas dû débuter. Il ne devait en effet sa titularisation qu'à la blessure à l'échauffement de Fernando Torres. Ensuite, et bien qu'ils aient été auteurs d'une belle entame, les hommes de José Mourinho  étaient clairement dominés avant qu'Eto'o ne se réveille.

Ce qui est donc intervenu à l'approche de l'heure de jeu. Profitant d'une passe en retrait de Vertonghen, le Camerounais se présentait alors devant Lloris pour glisser le cuir entre ses jambes et ouvrir le score (1-0, 56e). Après avoir mimé un vieillard au poteau de corner, pique amusante à destination de son coach, Eto'o se montrait à nouveau décisif cinq minutes plus tard, en provoquant l'expulsion de Kaboul et le pénalty que se chargera de transformer Hazard (2-0, 60e). Remplacé parDemba Ba, l'attaquant assistera par la suite au doublé de son remplaçant (88e, 90e), lequel profitera des largesses d'une défense adverse décimée. Pas de doute donc, Samuel Eto'o a pris sa revanche. Ce n'est pas José Mourinho qui s'en plaindra : Chelsea  a désormais 7 points d'avance en tête du classement de Premier League...

Source : Foot Mercato
 


Dépêche

Dimanche 9 Mars 2014 - 12:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter