Chelsea sur la corde raide

Relégué à la deuxième place, derrière Liverpool, Chelsea n'aborde pas la réception de Stoke City, samedi (18h30), dans les meilleures conditions. Battus par le PSG en quart de finale aller de la C1, les Blues doivent réagir pour ne pas tout perdre d'ici la fin de saison.



Battu à deux reprises lors de ses trois derniers matches de Championnat, qui plus est chez des adversaires de plus faible standing (ndlr, 0-1 à Aston Villa et 0-1 à Crystale Palace), Chelsea va tenter de relancer la machine, samedi contre Stoke City. Désormais deuxièmes de Premier League derrière Liverpool et sous la menace de Manchester City qui possède toujours deux matches en moins, les Blues ne se font plus trop d'illusions pour le titre, comme l'a annoncé leur entraîneur José Mourinho le week-end dernier. Il n'empêche que cette rencontre demeure capitale pour l'avenir des Londoniens à courte et moyenne échéances. «Ce que nous souhaitons, c'est la stabilité», a rappelé vendredi le coach portugais. Et celle-ci passe forcément par une qualification en Ligue des champions la saison prochaine. Problème, depuis son retour aux affaires, Mourinho et les siens ont souvent flanché face aux "petites" équipes.

Au match aller par exemple, les partenaires d'Eden Hazard s'étaient inclinés (2-3) à la surprise générale dans un Britannia Stadium ivre de plaisir. Les Potters avaient alors montré qu'ils étaient capables de poser des problèmes aux Blues et c'est justement ce qui inquiète aujourd'hui leur entraîneur. «Demain, ce sera difficile, a prédit ce dernier. Ils seront frais et joueront sans pression. Ils n'auront rien à perdre et veulent finir à la meilleure place possible.» Raison de plus pour se méfier... «Nous connaissons cette équipe, elle a son identité et je ne vois aucune raison pour qu'elle en change face à nous.»

«Ne pas nous soucier des autres»

Contre un adversaire réputé pour son jeu long et direct, les Londoniens, toujours privés de Samuel Eto'o, devront trouver enfin la solution tout en maîtrisant la possession du ballon, ce qu'ils apprécient guère. Car en cas de nouvel accroc à trois jours du quart de finale retour de Ligue des champions face au PSG (ndlr, défaite 1-3 à l'aller), ils plongeraient alors dans un état de doute profond. Mourinho a beau répéter que son équipe est actuellement «dans un processus de construction», elle ne peut pas se permettre de prendre trop de retard. Or, elle en prend pour l'instant tout droit le chemin. «Nous allons tenter de gagner les matches qui nous restent sans nous soucier des autres», a du coup annoncé The Special One pour éteindre l'incendie. Et préparer au mieux un autre rendez-vous déterminant, qui en dira long sur les réelles ambitions cette saison de Chelsea.

Source : Rfi.fr
 




Samedi 5 Avril 2014 - 10:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter